Emploi : le portage salarial enfin encadré


La ténacité a payé. Alors que l’ANI du 11 janvier qui déréglemente le droit du travail a été traduit dans la loi en quelques mois, cet accord qui réglemente l’activité de portage salarial, signé en 2010 par la CGT, LA CFDT, LA CGC et la CFTC, aura attendu 2 ans et 10 mois avant d’être étendu, c’est-à-dire généralisé.

L’unité syndicale qui avait prévalu lors de la négociation de cet accord s’est poursuivie pour parvenir à vaincre le blocage et le lobbying exercés par une partie des employeurs opposés à une réglementation de cette activité.

Cette extension oblige les employeurs qui pratiquent du prêt de main-d’œuvre illicite sous couvert de portage salarial à se mettre en conformité.

La CGT se félicite de cette extension qui sécurise la situation des "salariés portés". Elle ouvre une nouvelle phase de négociation d’une convention collective destinée à préciser leurs garanties et à définir les modalités de suivi de cette nouvelle forme d’emploi. Nous demandons que cette séquence démarre sans attendre afin que les salariés portés puissent bénéficier d’une protection conséquente.

Article mis en ligne le 24 mai 2013 par Laurent



Adresse de la page: http://cgt.pb68.free.fr/spip.php?article2275

Section syndicale CGT Adapei-Papillons Blancs d’Alsace ----> http://cgt.pb68.free.fr