"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2343458 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mardi 13 juin 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Commision Nationale Paritaire de Négociations du 4 mars 2009 : propositions CGT concernant les orientations générales en matière de classifications et de politique salariale

Infos du médico-social

article précédent    article suivant


Commision Nationale Paritaire de Négociations du 4 mars 2009 : propositions CGT concernant les orientations générales en matière de classifications et de politique salariale



1 - En ce qui concerne les filières :
- La CGT n’est pas opposée, par principe, aux filières si elles correspondent à l’énoncé des métiers donnant lieu à des qualifications identifiées, référencées à la C.P.N.E. de la Branche et à la C.P.C. du travail social et de l’intervention sociale, et à la condition expresse que les dispositions actuelles afférant à la durée du travail, aux congés annuels supplémentaires, à la rémunération et aux éléments de rémunération constituant l’ensemble des annexes existantes devront alors figurer dans les dispositions permanentes de la convention collective
- Ramener à 2 filières, comme le préconisent les "propositions" des employeurs, c’est conforter l’approche par la fonction au détriment d’une approche par la qualification, d’autant plus que les définitions des catégories professionnelles sont atomisées dans des "champs" qui ne manqueront pas de favoriser l’interchangeabilité des emplois…
- C’est pourquoi la CGT se prononce, en référence à ce qui vient d’être dit, pour l’existence de plusieurs filières, à savoir : • une filière "personnels éducatifs, pédagogiques et sociaux", • une filière "personnels de services généraux", • une filière "personnels d’administration et de gestion", • une filière "personnels paramédicaux psychologiques", les personnels d’encadrement s’encartant dans ces 4 filières

2 - Nos principaux axes de négociation :
- Grilles prenant en compte les diplômes, les qualifications, l’ancienneté et les expériences acquises.
- Echelle des salaires tenant compte du niveau de qualification des métiers certifiés et allant de 1 à 2,3 fois le salaire minimum conventionnel revalorisé.
- Déroulement de carrière ne pouvant être en deçà de ce qui existe dans la rédaction actuelle de la convention (actuellement, et à titre indicatif, les pourcentages de progression de carrière s’échelonnent entre +40% et +70%). Il est nécessaire de rallonger les déroulements de carrière des catégories professionnelles les moins bien rémunérées.
- Revalorisation salariale (évaluée à +10%) et de la valeur du point tenant compte de l’augmentation nécessaire du pouvoir d’achat.
- Restitution des 2,34 % de gel des salaires lié à la RTT
- Rétablissement de la majoration familiale pour tous les salariés ayant des enfants.
- Revalorisation des sujétions spécifiques : régimes indemnitaires prenant en compte les conditions de travail, la pénibilité et les anomalies de rythme de travail.

PDF - 163.4 ko


Article mis en ligne le 25 février 2009 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68