"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Voeux 2018

    La section syndicale CGT de l’Adapei-Papillons Blancs d’Alsace vous présente ses meilleurs vœux de Liberté, d’Égalité, de Solidarité, de Justice et de Paix…

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2461507 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le jeudi 4 janvier 2018
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Prime de 70€ : l’aumone des employeurs de la CCNT66

Infos du médico-social

article précédent    article suivant


Prime de 70€ : l’aumone des employeurs de la CCNT66



Lors de la Commission Nationale Paritaire de Négociations de décembre 2008, aucune organisation syndicale de salariés n’a accepté de signer l’avenant au rabais proposé par les employeurs ; celui-ci augmentait la valeur du point de 0,24 %… une aumône accordée par la Direction Générale de l’Action Sociale lors de la conférence salariale qui avait précédé.

Les trois syndicats d’employeurs ont donc décidé unilatéralement de transformer ces 0,24% en une prime unique de 70€ pour solde de 2008.

Lors de la CNPN du 19 février 2009, un avenant salarial prévoyant une augmentation de 1% de la valeur du point pour toute l’année 2009 a été unanimement jugé insuffisant par les organisations de salariés.

D’autre part, il a fallu une "co-démonstration technique" de la CGC et de la CGT pour faire accepter la simple idée que 0,24% transformés en 70€ pour l’année 2008 n’était pas une mesure pérenne et qu’en agissant ainsi, les 0,24% non ajoutés à la valeur du point en 2008 seraient perdus pour toutes les années à venir… (les employeurs le savaient fort bien, mais ils ont simulé l’incompréhension durant un bon quart d’heure).

Finalement, ils ont décidé, après une suspension de séance, de proposer un avenant à 1,24% à la CNPN du 4 mars 2009… On est bien loin des 2,15% au 1/01/2008 !…

PDF - 487.7 ko


Article mis en ligne le 3 mars 2009 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68