"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2373182 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 18 août 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Compte-Rendu de la Commission Nationale Paritaire de Négociations du 10 juin 2009

Infos du médico-social

article précédent    article suivant


Compte-Rendu de la Commission Nationale Paritaire de Négociations du 10 juin 2009



La mobilisation des salariés continue et s’inscrit durablement !

Plusieurs milliers de salariés se sont rassemblés et mobilisés à travers toute la France le mercredi 10 juin 2009 pour la défense et l’amélioration de la Convention Collective 66.

Les salariés soutenaient et appuyaient ainsi les 2 revendications essentielles portées par les négociateurs depuis le 30 janvier 2009, dans le cadre de la Commission Nationale Paritaire de Négociation :
- la reconnaissance des métiers et des qualifications ;
- une réelle revalorisation salariale.

La Commission Nationale Paritaire de Négociation n’a toujours pas permis aux employeurs de parvenir à leurs fins !

Après avoir refusé toute la matinée de fournir leurs éléments chiffrés en matière de rémunération (alors que les 5 Fédérations syndicales avaient fourni les leurs, complétés par les revendications chiffrées de l’intersyndicale CFE-CGC, CFTC et CGT) les employeurs n’ont pas voulu s’engager sur un texte où devait apparaître la phrase essentielle suivante qui sécurisait le processus de négociation et qui avait fait l’unanimité des 5 délégations syndicales CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT et FO : "les dispositions des annexes existantes, autres que les grilles de classification, ne sont pas remises en cause par l’organisation des métiers en filière" au prétexte que cette phrase ne leur permettait plus de négocier plus avant sur d’autres thèmes que "classifications et rémunérations".

En conséquence, le document intitulé "CNPN du 10 juin 2009 : points d’étape concernant exclusivement les classifications et les rémunérations ; les autres négociations feront l’objet des prochaines négociations" voulu par les employeurs, a d’ores et déjà été rejeté par la CFE-CGC, la CGT et FO.

Le 22 juin 2009 ne sera pas la fin de l’histoire !

La CGT appelle donc les salariés à continuer de se mobiliser dans l’unité, sur leurs lieux de travail et dans leurs départements, le lundi 22 juin 2009, tout au long de l’été et dès la rentrée de septembre pour la satisfaction de leurs revendications.

La CGT propose dès aujourd’hui aux autres Fédérations syndicales siégeant à la Commission Nationale Paritaire de Négociation de continuer à agir unitairement pour imposer les revendications des salariés en s’appuyant sur le rapport de force qui leur est favorable.

Cf. en PJ : compte-rendu CGT de la Commission Nationale Paritaire de Négociation du 10 juin 2009 et propositions de l’intersyndicale CFE/CGC - CFTC - CGT + communiqué de presse CGT du 15/06/09

PDF - 420 ko


Article mis en ligne le 15 juin 2009 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68