"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2431116 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Jeunes apprentis : il faut garantir leurs droits à la retraite

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Jeunes apprentis : il faut garantir leurs droits à la retraite



A la veille du rendez-vous sur les Retraites, le gouvernement porte atteinte aux droits à retraite des jeunes apprentis.

Il n’a rien trouvé de mieux que de projeter, par un simple arrêté, la modification du calcul des cotisations de Sécurité sociale des apprentis. Ce qui conduirait à une perte des droits à retraite pour 30% des jeunes. La moitié perdrait 2 trimestre, l’autre moitié 1 ; ceci pour une économie de 70 millions d’€ !

Le Conseil d’administration de la CNAV, à une grande majorité des organisations syndicales et patronales, a voté contre ce projet de texte et demandé un réexamen du dossier lors du rendez-vous des retraites en 2010.

Ce projet rentre en totale contradiction avec tous les beaux discours sur le développement de l’apprentissage prôné par le gouvernement.

On ne peut pas accepter une diminution des droits des jeunes, déjà très largement confrontés à des problèmes de précarité et de bas salaires.

La CGT fera tout pour que ce projet d’arrêté n’aboutisse pas et se battra pour que dans le cadre du rendez-vous sur les retraites, les années d’apprentissage, de stage soient entièrement validées.



Article mis en ligne le 22 janvier 2010 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68