"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2430058 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Retraites et financement : il faut une autre politique de l’emploi

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Retraites et financement : il faut une autre politique de l’emploi



Une seconde réunion s’est tenue le lundi 3 mai au ministère du travail dans le cadre des rencontres bilatérales thématiques.

Notre insistance et la décision de l’intersyndicale de traiter des questions du financement ont amené le ministère à mettre à l’ordre du jour cette question centrale. La CGT a fait valoir qu’on ne pouvait financer durablement les retraites sans une toute autre politique de l’emploi. La moitié des besoins de financement pouvait être assurée par le plein emploi. Elle a ensuite détaillé ses propositions portant sur l’élargissement de l’assiette de cotisation à l’intéressement et à la participation…, la suppression des exonérations, la modulation du taux de cotisation des entreprises en fonction du rapport masse salariale sur valeur ajoutée, et enfin la mise à contribution des revenus financiers.

Cette réunion s’est déroulée dans une atmosphère studieuse, mais rien ne dit que ce qui a été développé par la délégation CGT a réellement été entendu.

D’autant que le représentant du ministre a réaffirmé qu’il n’était pas question d’envisager une augmentation générale des cotisations employeurs et/ou salariées. Autre point de vue préoccupant, le représentant du ministre a affirmé que les exonérations de cotisations jouaient un rôle positif en matière d’emploi, et que l’aspect "trappe à bas salaires" n’était pas démontré…

Une prochaine rencontre est prévue mercredi 5 mai avec au menu la solidarité et le pilotage du système de retraite.

Composition de la délégation CGT : Eric Aubin, Mijo Isabey, Jean-Louis Butour, Pierre-Yves Chanu, Gérard Rodriguez



Article mis en ligne le 4 mai 2010 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68