"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2393671 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 15 septembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Comptes de la sécurité sociale : l’urgence de recettes nouvelles

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Comptes de la sécurité sociale : l’urgence de recettes nouvelles



Le redressement des comptes sociaux ne passera pas par des mesures d’austérité mais par une réforme ambitieuse du financement de la Sécurité sociale.

Face à la dégradation historique des comptes en 2009 et 2010, liée fondamentalement à la chute de la masse salariale consécutive à l’augmentation du chômage, la voie n’est plus d’agir sur les seules dépenses mais d’assurer l’apport de recettes nouvelles.

Les propositions du gouvernement visant à réduire les droits sociaux en abaissant le montant des retraites, des indemnités journalières, des budgets des hôpitaux et établissements médico-sociaux ou la qualité des structures d’accueil de la petite enfance ne sont pas les bonnes, elles auront pour effet de casser la timide reprise observée depuis quelques mois.

Pour refonder notre économie sur des bases solides, il est nécessaire d’avoir le courage de construire un modèle social qui tire l’ensemble de la population vers le haut et de mettre plus à contribution les responsables de la crise : les banques, les spéculateurs et les actionnaires.

Les propositions de la CGT en matière de financement sont connues : instituer une double modulation des cotisations employeurs tenant compte à la fois de la part des salaires dans la valeur ajoutée et des comportements d’emploi des entreprises, de manière à favoriser celles qui créent des emplois et pénaliser celles qui en détruisent ; mettre en place une contribution sociale sur les revenus financiers des entreprises.



Article mis en ligne le 10 juin 2010 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68