"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2427861 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Chômage : il plombe le financement des retraites

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Chômage : il plombe le financement des retraites



Contrairement à ce que prétend le gouvernement, les chiffres du chômage communiqués hier par Pôle Emploi démontrent que nous ne sommes pas sortis de la crise.

Le nombre de demandeurs d’emploi a ainsi progressé de 7% en un an pour la catégorie A (ce qui représente près de 2,7 millions de personnes), et de 9,2% pour les catégories A, B et C (soit 3,9 millions de personnes). En outre, 22,5% de demandeurs d’emploi sont sortis des listes pour radiations administratives ou cessations d’inscription pour défaut d’actualisation, sans oublier les 12% de sorties pour les contrats aidés.

Les jeunes et les seniors sont particulièrement touchés par cette situation. Le projet de réforme ne va pas améliorer les choses : l’allongement programmé de la durée du travail se traduirait mécaniquement pour les seniors par une baisse du niveau de pension des seniors, contrairement à ce qu’annonce le gouvernement. Et par un manque à gagner d’un million d’emplois pour les jeunes, sachant qu’un million d’emplois, c’est 5 milliards de cotisations supplémentaires dans les caisses de retraite.



Article mis en ligne le 25 juin 2010 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68