"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2427607 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Formation professionnelle : le gouvernement détourne vers l’impôt des fonds mutualisés destinés à former des salariés et des demandeurs d’emploi

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Formation professionnelle : le gouvernement détourne vers l’impôt des fonds mutualisés destinés à former des salariés et des demandeurs d’emploi



Un document remis à l’assemblée nationale par le gouvernement prévoit pour le budget 2011 de ponctionner les "excédents du Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels" (FPSPP) pour financer des dépenses jusque là assurées par l’Etat.

Le gouvernement confond sciemment trésorerie et excédents.

Le FPSPP ne dispose d’aucun excédent. Au contraire, suite aux ponctions subies à deux reprises les années précédentes il est confronté à une insuffisance de financement importante, près de 400M€, pour couvrir les engagements qu’il a pris.

Pour la CGT il n’est pas question d’accepter que le "coup de rabot" budgétaire annoncé par le gouvernement s’exerce sur la trésorerie du FPSPP, pas question de réduire une fois de plus les ressources destinées à la formation des salariés et des demandeurs d’emploi.

Au-delà de la crise, les besoins futurs de l’économie nationale nécessitent un niveau de financement de la formation professionnelle bien supérieur à celui d’aujourd’hui. Déjà, lors des négociations de l’accord national interprofessionnel formation du 7 janvier 2009 la CGT avait réclamé une augmentation des obligations de financement de la formation. Patronat et gouvernement s’y étaient strictement opposés.

La CGT s’implique dans la gestion paritaire des fonds de la formation professionnelle pour répondre aux besoins des personnes, de l’économie et de la nation. Elle s’opposera catégoriquement à toute dérive consistant à faire supporter par les fonds mutualisés pour la formation, des financements qui incombent à l’Etat.



Article mis en ligne le 7 juillet 2010 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68