"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2428246 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Retraites : une ouverture de façade, contrainte par le rapport de forces…

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Retraites : une ouverture de façade, contrainte par le rapport de forces…



Le niveau de mobilisation du 24 juin dernier a contraint le gouvernement à afficher des intentions d’ouverture. Dans ce cadre, la CGT a rencontré les représentants du ministre du travail le jeudi 8 juillet.

En fait d’ouverture, les représentants du ministre ont indiqué que l’avant projet de loi n’évoluerait pas et qu’il sera effectivement examiné en l’état par le Conseil des ministres du 13 juillet. Ils avaient précisé, préalablement à la réunion, que seraient discutés la pénibilité, les carrières longues et la situation des polypensionnés.

Après avoir prononcé la déclaration ci-jointe, la délégation CGT a formulé des propositions sur chacun de ces points. Les représentants du ministre n’en ont retenu aucune. La seule évolution qu’ils semblaient prêts à accepter portait sur la prévention.

Les représentants du ministre ont confirmé, bien malgré eux, que la propagande sur les départs à 60 ans, pour tous les salariés ayant débuté leur carrière professionnelle avant 18 ans, était mensongère.

Sans doute faut-il relier l’arc-boutement ministériel à la pression du Medef, relayé avec zèle, comme on a pu le voir lors du débat parlementaire sur les TPE, par les députés UMP. Ces députés s’apprêteraient d’ailleurs à durcir par amendements le texte de loi.

L’attitude du gouvernement et de sa majorité conforte la pertinence du plan de travail estival de la CGT et de l’intersyndicale. La première étape doit donner lieu, dès ce 13 juillet, à des rassemblements devant les préfectures et à la remise des cartes pétitions.

Naturellement, la journée de grèves et de manifestations du 7 septembre fait d’ores et déjà l’objet d’une intense préparation.



Article mis en ligne le 9 juillet 2010 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68