"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2427821 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Gens du voyage et Roms : des mesures injustes et dangereuses pour les libertés

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Gens du voyage et Roms : des mesures injustes et dangereuses pour les libertés



La CGT condamne les solutions retenues à l’issue de la réunion à l’Elysée le mercredi 28 juillet "consacrée aux gens du voyage et aux Roms", qui ne sont pas justes et ne règlent à terme aucune situation sociale.

Ces personnes, déjà en butte à de nombreuses discriminations, font maintenant les frais d’une opération qui vise à détourner le débat public des véritables enjeux sociaux. Cela à un moment où la majorité des salariés rejettent les mesures de rigueurs imposées par le gouvernement et sa majorité parlementaire.

Les amalgames entretenus entre situations sociales précaires et violence, ne sont pas dignes d’un état de droit et comportent de dangereux relents de haine et de mises en cause des libertés publiques.

Les propos populistes et démagogiques du président de la République et du ministre de l’Intérieur ne peuvent que faire le jeu de l’extrême droite.

La CGT rappelle également les persécutions dont ont été victimes ces groupes sociaux en Europe pendant la deuxième guerre mondiale. De 500000 à 1,5 millions d’entre eux ont été exterminés dans les camps nazis.

Les incidents du Loir et Cher incriminent des citoyens français. Faire aujourd’hui un amalgame entre ces faits et la situation des gens du voyage, des Roms, et de l’immigration est scandaleux.

C’est tout le contraire que sont en droit d’attendre ces populations, en termes de libre circulation, d’éducation, de logement, etc… A cet égard, les collectivités locales ont des obligations en matière d’accueil qui sont loin d’être respectées sur l’ensemble du territoire.

Encore une fois, les plus démunis sont la cible des mesures sécuritaires et discriminantes de la part du pouvoir politique.

La CGT appelle tous les salariés à refuser la création d’un climat de violence, de division et de stigmatisation contre l’étranger.



Article mis en ligne le 30 juillet 2010 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68