"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2431304 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Une retraite pour les anciens, un CDI pour les jeunes

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Une retraite pour les anciens, un CDI pour les jeunes



Les salarié-e-s ne veulent pas de cette réforme

D’après les derniers sondages :
- 70 % sont contre la réforme actuelle.
- 63 % soutiennent les manifestations.
- 63 % sont "favorables à ce que le gouvernement ouvre un grand débat national et examine des propositions alternatives". Les Français ont bien compris que cette réforme, si elle était mise en œuvre, non seulement aggraverait leur situation, mais ne réglerait pas l’avenir de nos retraites.

Une autre réforme est nécessaire

- Défendre le système par répartition basé sur la solidarité intergénérationnelle en priorisant le développement de l’emploi, une augmentation des salaires et une mise à contribution des revenus financiers des entreprises.
- Obtenir la garantie du droit à la retraite à 60 ans à taux plein avec au moins 75% du salaire et en aucun cas inférieur au SMIC.
- Mettre fin à l’allongement de la durée de cotisation.
- Imposer la reconnaissance de la pénibilité du travail avec l’ouverture des droits au départ anticipé avant 60 ans, dans un cadre collectif basée sur l’exposition aux risques sans être subordonné à un taux d’incapacité.

60 ans, ça suffit ! 62, non merci !
- Parce que garder les anciens au boulot 2 ans de plus, c’est injuste pour eux et c’est bloquer 1 million d’emplois qui ne seront pas disponibles pour les jeunes.
- Parce que les femmes refusent d’avoir à choisir entre une retraite de misère ou le travail jusqu’à 67 ans.

Les organisations syndicales CGT, CFDT, FSU, CFTC, UNSA et CFE / CGC dans l’unité appellent toutes celles et ceux que le projet gouvernemental va pénaliser gravement à manifester sous toutes les formes, leur opposition à la réforme Sarkozy et leur exigence d’une autre réforme fondée sur les propositions des syndicats.

Samedi pour se faire entendre

Une manifestation un samedi permet à tous de participer, salariés des grandes et des petites entreprises, jeunes et anciens, salariés et retraités, en famille ou avec les collègues et amis.

A samedi !

Personne ne pourra dire à ses gosses : "Vous n’aurez pas de retraite, parce que le samedi après-midi, j’avais des courses à faire !"

Les salariés qui ne travailleront pas tout ou partie du samedi sont couverts par le mot d’ordre national.

Pour nos retraites, tous ensemble samedi 2 octobre à 14h30 place de la Bourse à Mulhouse

PDF - 121.8 ko


Article mis en ligne le 29 septembre 2010 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68