"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2407734 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Les salariés de la Santé et de l’Action Sociale ne lâchent pas !

Infos du médico-social

article précédent    article suivant


Les salariés de la Santé et de l’Action Sociale ne lâchent pas !



Communiqué de presse de la Fédération CGT de la Santé et de l’Action Sociale

Une nouvelle fois, des milliers de salariés, de jeunes salariés ou en formation de la Santé et de l’Action Sociale du public et du privé se sont mobilisés pour s’opposer à la réforme injuste des retraites.

Le vote solennel au parlement n’a pas eu l’effet escompté par le gouvernement : faire céder les salariés.

Le Président de la République doit entendre l’opinion majoritaire des salariés : ne pas promulguer la loi et ouvrir des négociations avec les organisations syndicales.

Dans le champ professionnel de la Santé et de l’Action Sociale, le salariat majoritairement féminin, concerné par des conditions de vie au travail particulièrement pénibles ou difficiles, a tout à gagner à rester mobilisé.

En effet, cette loi met fin à la reconnaissance de la pénibilité des métiers infirmiers et de la possibilité d’un départ anticipé à la retraite à 55 ans, dans la Fonction Publique Hospitalière.

Ce recul social aura des répercussions pour toutes les catégories de nos secteurs professionnels déjà malmenées par des réformes successives provoquant une détérioration sans précédant des conditions de vie et de travail.

Notre Fédération appelle l’ensemble des professionnel(e)s du sanitaire, social et du médico-social à préparer dans tous les services et les établissements dans l’unité, la mobilisation interprofessionnelle et unitaire du samedi 6 novembre 2010.

Le nombre important d’adhésions à la CGT depuis le début de cette lutte renforce la légitimité du mouvement syndical.

Ce prochain rendez-vous intergénérationnel doit être de grande ampleur pour obtenir une véritable réforme de progrès social.



Article mis en ligne le 29 octobre 2010 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68