"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2442203 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Minima sociaux : projet de décret portant revalorisation du RSA et du RMI

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Minima sociaux : projet de décret portant revalorisation du RSA et du RMI



Déclaration des administrateurs CGT CNAF sur le projet de décret portant revalorisation du montant forfaitaire du revenu de solidarité active et de l’allocation de revenu minimum d’insertion

Le taux de revalorisation de ces deux minima sociaux est fixé à 1,5%. Il correspond à l’inflation prévisionnelle pour 2011. A compter du 1er Janvier 2011, le montant forfaitaire mensuel du Rsa et du Rmi sera égal à 466,99€ pour une personne seule. Le montant forfaitaire majoré du Rsa servi aux personnes isolées assurant seules la charge d’enfant (ex Api) s’élèvera à 599,67€, montant majoré de 199,89€ par enfant.

Il est à noter et à déplorer que le conseil d’administration de la CNAF est appelé à se prononcer pour avis le 4 Janvier sur un projet de décret portant sur une revalorisation qui prend effet compter du 1er Janvier, ce qui, encore une fois témoigne de l’intérêt que porte ce gouvernement aux travaux et avis des administrateurs de la CNAF.

Dés la mise en place du Rsa, nous n’avons eu de cesse à la CGT de dénoncer cette mesure qui, à notre sens, institutionnalise la pauvreté, notamment par l’acceptation de la notion de travailleur pauvre. En effet, comment peut on accepter qu’en travaillant, certaines personnes soient encore largement sous le seuil de pauvreté (910€/mois).

Nous dénonçons également le fait que depuis la création du Rmi, le pouvoir d’achat de ce revenu minimum a régressé d’environ 25%, ce qui, ajouté aux dernières augmentations en tout genre annoncées pour ce début janvier, porterait ce chiffre aux alentours des 30% à ce jour. Personne ne sera épargné en 2011, les mesures touchent tous les secteurs : taxe sur l’électricité, hausses des tarifs du gaz, des assurances, Tva sur les box Internet, fin de l’avantage pour les nouveaux mariés, etc.

Beaucoup trop de personnes, de familles dans ce pays, ne disposent pas de minima vitaux tels qu’un logement décent, un logement tout court, ne mangent pas à leur faim, renoncent à se soigner… Alors, une revalorisation de 1,5% de ces minima sociaux parait bien indécente au regard des besoins sociaux de ces populations.

Le conseil d’administration de la CNAF a émis un avis défavorable sur ce projet de décret par : 5 voix Contre (3 CGT, 2CFE/CGC) et 29 prises d’acte (3 FO, 3 CFDT, 2 CFTC, 5 UNAF, 3 UPA , 3 CGPME, 6 MEDEF, 1 CNPL/UNAPL.



Article mis en ligne le 11 janvier 2011 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68