"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2392023 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 15 septembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Archives et musées nationaux : la CGT demande le gel du projet de Maison de l’histoire de France

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Archives et musées nationaux : la CGT demande le gel du projet de Maison de l’histoire de France



Le 12 septembre dernier, le Président de la République a annoncé la création d’une Maison de l’histoire de France sur le site des Archives nationales à Paris. Depuis le 16 septembre, les personnels réunis en intersyndicale occupent l’hôtel de Soubise pour s’opposer à cette décision d’implantation hostile. Cette action à présent largement médiatisée a dès le début rencontré le soutien de la communauté artistique et culturelle, de nombreux historiens, universitaires et personnalités. La pétition "Non à la Maison de l’histoire de France aux Archives nationales" à l’appel des organisations CFTC, CFDT, CGC, CGT des Archives nationales a déjà recueilli plus de 7000 signatures.

La présentation par le ministre de la Culture le jeudi 13 janvier du conseil d’orientation scientifique de la Maison de l’histoire de France, après force tractations, ne lève aucune des hypothèques qui pèsent sur ce projet présidentiel très controversé. Plusieurs des personnalités pressenties pour définir les contours et le contenu de cette nouvelle entité auraient décliné l’invitation.

La décision du Président de la République, mise en œuvre par Frédéric Mitterrand, intervient dans un contexte politique où les concepts d’identité nationale, de quête identitaire et mémorielle font l’objet d’instrumentalisations préoccupantes et dangereuses. Ainsi nous partageons les craintes de ceux qui s’inquiètent d’une conception étriquée et manichéenne de l’histoire en contradiction avec les valeurs que porte la CGT.

Le projet menace les Archives nationales – outil précieux de la citoyenneté et de la démocratie – qui ont besoin de tout leur espace et de tous leurs moyens pour mettre en œuvre un projet scientifique, culturel et éducatif répondant aux attentes du public.

En prévoyant l’absorption par la Maison de l’histoire de France de 9 musées nationaux, là encore sans une réflexion d’ensemble et sans concertation, il attaque un réseau indispensable au service public sur l’ensemble du territoire.

La CGT s’élève contre de telles perspectives sapant encore le ministère de la Culture déjà très fragilisé par la Révision Générale des Politiques Publiques et plusieurs années successives d’austérité budgétaire et de destruction de l’emploi.

Nous demandons à Messieurs Sarkozy et Mitterrand de geler ce projet, de renoncer à sa localisation aux Archives nationales et d’inscrire les suites à y donner dans une vaste réflexion sur la politique de ce ministère visant à la mise en œuvre d’une réelle démocratie culturelle telle que l’envisage la CGT.



Article mis en ligne le 18 janvier 2011 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68