"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2443237 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Journée du 8 mars : l’égalité se gagne tous les jours et tout au long de l’année

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Journée du 8 mars : l’égalité se gagne tous les jours et tout au long de l’année



Les inégalités salariales et professionnelles entre les femmes et les hommes restent importantes : 27% en défaveur des femmes sur les rémunérations annuelles moyennes. C’est comme si elles n’étaient pas payées pour le travail effectué pendant tout un trimestre ! Non seulement elles font double journée mais en plus c’est gratuit !

Non reconnaissance des diplômes, carrières précaires et interrompues , temps partiel, discriminations dans les formations et les promotions, conditions de travail, de transport pénibles et conciliation entre vie personnelle et vie familiale improbable sont souvent leur lot.

Alors que les politiques publiques et les employeurs mettent à mal les droits de tous les salariés en matière d’emploi, de salaires, de retraite, de conditions de travail et de vie, le pacte de "compétitivité" dont on nous parle à l’échelon européen aggrave encore la situation pour les salariés en général et pour les femmes en particulier.

La place évidente que les femmes ont prise dans les manifestations et actions contre la réforme des retraites montre que ces inégalités entre les femmes et les hommes, tout au long de la carrière et leurs conséquences sur le montant des retraites sont maintenant bien perçues et insupportables !

La CGT a inscrit le 8 mars 2011 dans son calendrier de mobilisations : c’est une journée d’action dans les entreprises pour l’égalité entre les femmes et les hommes dans le cadre de sa campagne pour la revalorisation de tous les salaires .

N’ont que trop tardé :
- La revalorisation du SMIC à 1600€ qui réduirait immédiatement l’écart de salaire entre les femmes et les hommes puisque 80% des personnes rémunérées au SMIC sont des femmes.
- Les négociations, que nous réclamons sur le temps partiel érigé comme mode de gestion des personnels dans certains secteurs d’activité (83% sont des femmes).
- Les sanctions contre les employeurs qui n’ont pas fourni le rapport de situation comparée entre les femmes et les hommes alors que c’est obligatoire et contre ceux qui n’ont pas entrepris de négociations et des plans de réduction des écarts constatés.
- La mise en œuvre de plans dans la fonction publique qui n’est pas exemplaire (loin de là) dans le domaine.

Pour la CGT l’égalité entre les femmes et les hommes dans le travail et dans la vie n’est pas un supplément d’âme.

Le 8 mars n’est là que pour rappeler que l’égalité se gagne tous les jours et tout au long de l’année.

Parce que c’est une question de dignité et de justice.



Article mis en ligne le 7 mars 2011 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68