"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2393571 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 15 septembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Travailleurs-es sans papiers : pas de salariés sans droits dans les entreprises !

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Travailleurs-es sans papiers : pas de salariés sans droits dans les entreprises !



Non à la prolifération du travail non et mal déclaré ! La lutte contre le travail illégal passe aussi par la régularisation des salarié(e)s sans papiers !

Le mercredi 30 mars 2011, se réunit la Commission Nationale de Lutte contre le Travail Illégal, présidée par M. Xavier Bertrand, ministre du Travail et à laquelle participent les représentants des ministères dits concernés, les organisations d’employeurs et les organisation syndicales de salariés.

A cette occasion, les travailleuses et travailleurs sans papiers en lutte depuis octobre 2009 se rassembleront, avec la CGT mercredi 30 mars 2011 de 9h à 12h - métro Varenne.

Ce rassemblement a pour objectifs de rappeler au gouvernement :
- Vous devez respecter vos engagements pris le 18 juin 2010 et après, et toujours mal tenus, concernant la régularisation administrative de ces salariés et de l’ensemble de ceux dont les dossiers ont été déposés quel que soit le département.
- Les textes de régularisation, et en particulier la possibilité de déposer de nouveaux dossiers de régularisation par le travail, doivent rester en vigueur au delà du 31 mars 2011.
- Les salariés non déclarés ou mal déclarés doivent pouvoir être régularisés : l’expérience montre que c’est un moyen efficace pour lutter contre le travail "au noir" et ses méfaits. Elle doit se poursuivre et s’amplifier !
- Les sanctions administratives n’assainissent pas le marché du travail, elles contribuent à précariser un peu plus les salarié(e)s et à renforcer le travail « au noir » !

A l’issue de la réunion de la Commission, après le compte rendu aux salariés, un point de presse sera organisé à 11h45 sur place avec la participation de :
- Raymond Chauveau, coordination CGT du mouvement des travailleurs sans papiers
- Francine BLANCHE, membre de la Direction confédérale de la CGT, en charge des droits sociaux et discriminations.



Article mis en ligne le 29 mars 2011 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68