"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2430075 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Négociation jeunes et emploi du 11 mai 2011 : projet d’accord : une copie a revoir !

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Négociation jeunes et emploi du 11 mai 2011 : projet d’accord : une copie a revoir !



Comme trop souvent, le Medef a remis une proposition de texte sur table. Le Patronat nous a habitué à des propositions manquant d’ambition depuis le début de cette négociation sur l’emploi des jeunes. Cette fois son texte atteint, en outre, les sommets du manque de sérieux.

Les seules propositions concrètes visent à diminuer les contraintes des employeurs. Dans leur texte, les représentants patronaux se sont ingéniés à essayer de trouver les moyens d’échapper à l’augmentation du quota de contrats en alternance annoncé par la Gouvernement. Par exemple, en intégrant dans le décompte des personnels en alternance, des salariés qui n’ont rien à voir avec la formation en alternance, comme les embauches faites à la suite d’une action de formation préalable au recrutement. Absurde !

Autre illustration de la désinvolture dont fait preuve le Patronat : proposer un aménagement des règles légales de la durée du travail … des apprentis mineurs.

Alors que le besoin de moraliser l’utilisation des stages et d’améliorer la situation des stagiaires au vu des nombreux abus existants est porté par l’ensemble des organisations syndicales, le Patronat propose, au contraire, de développer l’utilisation des stages en proposant de créer des « stages alternant » dans l’enseignement supérieur.

D’autres propositions parfois étonnantes apparaissent dans le texte comme la modification du rythme de l’alternance en BTS pour concentrer l’alternance sur une seule année, ou la conclusion de contrats d’alternance dans les entreprises de travail temporaire.

Le rejet de ce texte par les syndicats a été unanime et un nouveau projet (espérons-le plus sérieux) doit être envoyé aux organisations syndicales quelques jours avant la prochaine réunion de négociation prévue le 23 mai.

La CGT a fait part de ses revendications pour développer l’alternance :
- améliorer la rémunération des contrats d’apprentissage et de professionnalisation,
- améliorer la formation et les conditions de mise en œuvre du tutorat,
- interdire les stages hors cursus scolaire,
- mieux les rémunérer,
- que les stages ouvrent des droits sociaux…



Article mis en ligne le 12 mai 2011 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68