"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2427885 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Apec : négocier enfin !

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Apec : négocier enfin !



Au troisième round des négociations sur l’APEC, toujours le même encéphalogramme plat du MEDEF : muet sur ses intentions concernant le devenir de l’APEC et sans réaction aux propositions de l’ensemble des organisations syndicales.

Pourtant, l’enjeu est de taille, il s’agit de la gestion de l’emploi qualifié en France et de l’avenir du personnel de l’APEC !

Le MEDEF, dans un texte unilatéral, refusé à l’unanimité des organisations syndicales, réduisait l’APEC aux missions non solvables pour le marché et la mettait exclusivement au service… des entreprises d’intérim !

Depuis, il ne cesse de multiplier les mesures dilatoires pour bloquer la négociation (report systématique des dates de négociation de l’APEC et mesures concernant les réserves de l’APEC décidées dans d’autres négociations en cours ; utilisation d’un rapport interne à l’APEC non encore débattu et validé par le conseil d’administration !)

C’est une attitude aussi irresponsable que méprisante vis-à-vis du personnel de l’APEC, du paritarisme et du dialogue social, de l’ensemble des cadres cotisants.

D’autant que, depuis le 8 février, la délégation patronale (UPA - CGPME - MEDEF), dispose d’un texte de propositions intersyndicales visant à : conforter et élargir le mandat de service public de l’APEC ; maintenir l’unicité de la structure, ses moyens en personnel et la convention collective des agents ; encadrer les activités payantes de l’APEC ; sécuriser l’APEC face aux directives de Bruxelles.

Le sérieux de ces propositions a été reconnu par un expert auditionné à la demande du MEDEF indiquant "aucun feu rouge de Bruxelles sur les propositions de sécurisation de l’APEC" formulées par les organisations syndicales.

La séance du 12 juin fut houleuse. La détermination des organisations syndicales et l’unité constituée autour de la proposition CGT de suspendre les négociations tant que le MEDEF ne se prononce pas sur le texte intersyndical a payé : le MEDEF accepte le document intersyndical comme base de discussion.

"Débordé", il requiert un nouveau mois de réflexion. Prochaines réunions le 28 juin et le 12 juillet.

Affaire à suivre… La négociation interprofessionnelle sur l’APEC qui est de plus en plus urgente, s’ouvre enfin !



Article mis en ligne le 13 mai 2011 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68