"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2392959 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 15 septembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Comité Confédéral National des 15 et 16 juin 2011 : vers une grande mobilisation pour une autre répartition des richesses créées

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Comité Confédéral National des 15 et 16 juin 2011 : vers une grande mobilisation pour une autre répartition des richesses créées



La CGT, avec l’ensemble de ses unions départementales et ses fédérations, a fait l’analyse lors de sa réunion des 15 et 16 juin de la situation sociale. Les préoccupations liées au pouvoir d’achat et à l’emploi restent prioritaires chez les salariés et les retraités et se traduit par un développement des luttes dans les entreprises, parfois de manière inédite dans certains secteurs comme le Commerce.

En Europe, le contexte est marqué par la résistance des peuples concernés par les mesures d’austérité (Grèce, Espagne, Portugal, etc.) et par la préparation de nouvelles politiques visant à réduire les garanties sociales des populations. L’affrontement entre les logiques financières et les justes revendications sociales sont plus que jamais d’actualité. Il est d’ailleurs fort probable en France que le budget de l’Etat et celui de la sécurité sociale vont être l’occasion de nouveaux sacrifices imposés aux salariés et aux retraités.

Dans ce cadre, la CGT réaffirme son opposition au pacte Euro Plus préparé par les chefs d’état et de gouvernement et aux recommandations de la Commission Européenne pour peser sur les politiques économiques des états.

Face à cette situation, l’ensemble des organisations de la CGT estime indispensables de créer les conditions pour que les revendications des salariés soient d’avantage prises en compte dans les politiques publiques et d’entreprises. A cet égard, la CGT condamne la déclaration du Premier Ministre annonçant un nouveau refus d’un coup de pouce au SMIC pour la 5ème année consécutive, au moment même où les plus fortunés du pays obtiennent de nouveaux avantages fiscaux.

Pour la CGT, il y a urgence sur la question des salaires. C’est dans ce sens qu’elle a décidé de porter sa revendication pour un SMIC mensuel brut à 1700€.

Le CCN de la CGT s’est prononcé, lors de sa séance des 15 et 16 juin 2011, pour l’organisation d’une journée d’action interprofessionnelle unitaire à la rentrée de septembre destinée à obtenir une autre répartition des richesses créées. Outre la question des salaires et du pouvoir d’achat, cette journée sera l’occasion pour les salariés de s’exprimer sur les conditions de travail et l’emploi, la protection sociale et la défense des services publics. Cette initiative se situerait fin septembre début octobre.

Le CCN a donné mandat à la direction confédérale de rechercher le cadre unitaire le plus large permettant une mobilisation de grande ampleur des salariés du public et du privé autour de leurs revendications.

Sans attendre la CGT invite donc l’ensemble des salariés à s’organiser durant tout l’été et à être résolument à l’offensive dans chaque entreprise. La CGT appelle ses organisations à être à la tête d’initiatives offensives pour porter leurs revendications.

La CGT se félicite d’une progression continue de ses effectifs syndiqués de l’ordre de 10000 par an pour les 3 dernières années. Elle appelle les salariés à rejoindre plus nombreux encore la CGT.



Article mis en ligne le 20 juin 2011 par Laurent

Popularité de l'article :
0%

lespapillonsblancs68