"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2406573 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Libération des deux journalistes et de leur accompagnateur : la CGT s’associe au bonheur de Hervé Ghesquière, Stéphane Taponier et Reza Din, leur accompagnateur et de leurs familles

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Libération des deux journalistes et de leur accompagnateur : la CGT s’associe au bonheur de Hervé Ghesquière, Stéphane Taponier et Reza Din, leur accompagnateur et de leurs familles



La CGT a appris la libération des deux journalistes et de leur accompagnateur après 547 jours de détention. Cette nouvelle est un immense soulagement et un dénouement heureux après des mois d’interminable attente.

L’extraordinaire et large mobilisation de simples citoyens, d’élus, de syndicats et d’associations et des plus hautes autorités de l’Etat, a permis de les soutenir et de penser à eux chaque jour.

Nous leur souhaitons, après une épreuve aussi difficile, de se reconstruire et de retrouver goût à la vie. A chacun de faire en sorte de leur laisser le temps de cette respiration et des retrouvailles avec leurs proches.

La CGT espère que Hervé, Stéphane et Reza seront les derniers d’une trop longue liste de journalistes emprisonnés pour assurer leur métier, informer librement les citoyens et remplir la nécessaire mission d’information de service public.

Nous continuons à regretter les déclarations malheureuses des premiers jours qui ont pu jeter la suspicion sur l’exercice de leur métier et leur professionnalisme.

Partout dans le monde, à l’image de cette libération, doivent cesser les menaces, les emprisonnements et assassinats des professionnels de toute nationalité qui essayent chaque jour d’informer les citoyens pour faire progresser le droit démocratique à l’information.



Article mis en ligne le 29 juin 2011 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68