"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2427658 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Sécurité sociale : NON au démantèlement de la protection sociale minière

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Sécurité sociale : NON au démantèlement de la protection sociale minière



Alors qu’il s’acharne déjà à vouloir faire payer la crise au monde du travail, le gouvernement illustre son esprit anti-social en décrétant l’intégration en pleine période estivale du régime spécial de sécurité sociale dans les mines dans le régime général.

Emblématique des luttes d’une corporation qui a gagné la gratuité des soins à ceux ayant souvent laissé leur santé au fond, il est ciblé, avec son réseau d’offre de soins global et coordonnée, ses œuvres, sa médecine salariée, pour faire sauter l’obstacle d’une remise en cause de la protection sociale solidaire en France.

Sa défense concerne donc toute la CGT.

Des milliers de salariés vont être dans l’angoisse d’un emploi loin d’être garanti car le régime général est contraint lui-même à la réduction de ses effectifs et à la compression de ses organismes.

Des dizaines de milliers de retraités, de pensionnés vont être dépourvus d’une solution d’offre de santé de proximité car elle risque d’être sacrifiée faute de moyens financiers suffisants.

La CGT condamne fermement la démarche et les objectifs de ce décret pour lequel la caisse nationale d’assurance maladie était sollicitée pour avis le 30 août, pour une publication au JO le 31 et une application le 1er septembre…

Simulacre de concertation, dialogue social à sens unique, mépris vis-à-vis d’une corporation sont inacceptables.

Autant de raisons qui amènent la CGT et ses organisations à apporter leur soutien à la lutte des mineurs pour préserver une offre de santé adaptée à leurs besoins, la gratuité réelle des soins, les droits des affiliés et l’emploi des personnels.



Article mis en ligne le 1er septembre 2011 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68