"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2439671 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Dépassements d’honoraires : le secteur optionnel n’est pas la bonne solution

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Dépassements d’honoraires : le secteur optionnel n’est pas la bonne solution



Xavier Bertrand, après avoir imposé une taxe scandaleuse aux mutuelles, les menaces de venir faire main basse sur les réserves si elles ne cèdent pas à son injonction de mettre en œuvre immédiatement le secteur optionnel.

Au-delà de ces méthodes de chantage, nous ne pouvons que nous élever contre cette proposition de secteur optionnel qui consiste à autoriser les dépassements d’honoraires pour tous les médecins.

Cette situation est la résultante de choix politiques qui font perdurer une rémunération à l’acte qui ne permet pas une juste rémunération de certains médecins (notamment les généralistes) et survalorisent celles de certains spécialistes. La conséquence en est une explosion des dépassements d’honoraires qui atteignent aujourd’hui plus de 2,5 milliards d’€.

La résultante pour les assurés sociaux est catastrophique. Les dernières études montrent que 29% de la population renonce à des soins pour des raisons financières. Si le reste à charge moyen semble rester stable, il recouvre de grandes disparités qui sont en partie la cause de cette situation.

Par ailleurs, le coût des complémentaires ne cesse d’augmenter, non pas parce que ces dernières accumuleraient des réserves trop importantes, mais bien parce que les taxes prélevées par l’Etat ne cessent d’augmenter (13% du montant global des cotisations). La mise en place du secteur optionnel ne pourra que faire exploser le reste à charge pour les patients et rendre encore plus difficile l’accès aux soins d’une partie croissante de la population.

L’absence de propositions dans le PLFSS 2012, ne serait-ce que pour encadrer les dépassements d’honoraires qui atteignent des niveaux inqualifiables, est incompréhensible au regard du droit à l’accès aux soins de qualité pour tous. L’ampleur du problème ne peut ni relever de la convention médicale, ni d’un accord avec les complémentaires sur le secteur optionnel mais de dispositions réglementaires.

A cela s’ajoute la modification de la partie de la loi "Hôpital, patient, santé et territoire" concernant la médecine ambulatoire qui a effacé toutes les mesures de réorganisation jugées nécessaires et la signature d’une convention médicale qui ne règle aucun des problèmes essentiels, à savoir la régulation de l’installation des médecins et celui de la sortie de la rémunération à l’acte.

La CGT ne peut accepter une telle dégradation de l’offre de soins de proximité. Elle mettra tout en œuvre avec ses partenaires, notamment mutualistes, pour contrer ces mauvais coups et proposer des solutions qui permettent d’offrir un système de soins respectant le principe d’égalité de traitement des individus quels que soient leurs revenus et leur lieu de résidence.



Article mis en ligne le 30 septembre 2011 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68