"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2428260 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Allocation Equivalent Retraite (AER) : un dispositif en trompe-l’œil !

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Allocation Equivalent Retraite (AER) : un dispositif en trompe-l’œil !



Le dispositif d’Allocation équivalent retraite (AER) annoncé ce matin par Xavier Bertrand, ministre du Travail, s’apparente, avant même son application, à un dispositif "d’enfumage" et de communication destiné à faire croire que le gouvernement se préoccupe des conséquences abruptes de la réforme des retraites pour les demandeurs d’emploi âgés.

En effet, moins de 10000 demandeurs d’emploi pourraient y prétendre d’ici à 2014, alors que le dispositif AER supprimé en 2010 couvrait plus de 60000 demandeurs d’emploi par an et ce, jusqu’à l’âge de leur départ en retraite.

Avant même sa création, on peut affirmer que ce dispositif subira les mêmes limites que "la prime de 500 € pour les jeunes", le "dispositif RSA jeunes" ou encore "l’allocation des chômeurs en fin de droits", "la prime dividendes". Il suffisait auparavant aux demandeurs d’emploi, quel que soit leur âge de justifier de 160 trimestres cotisés ou validés pour bénéficier de l’AER. Le dispositif s’adressera dorénavant uniquement aux demandeurs d’emploi nés entre juillet 1951 et décembre 1953 qui devront, en plus, justifier de 164 trimestres uniquement cotisés (et non validés).

Les femmes élevant des enfants et les salariés en maladie, en arrêt de travail ou en invalidité seront une nouvelle fois pénalisés.

La CGT demande le rétablissement de l’AER pour l’ensemble des demandeurs d’emplois âgés jusqu’au moment de l’ouverture des droits à la retraite.

La mobilisation sur la retraite reste d’actualité et sera au cœur de la journée d’action unitaire interprofessionnel du 11 octobre 2011.



Article mis en ligne le 3 octobre 2011 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68