"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2344777 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le lundi 26 juin 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Jeudi noir pour les blouses blanches

Infos du médico-social

article précédent    article suivant


Jeudi noir pour les blouses blanches



Hier, lors de la manifestation des personnels de la santé et du médico-social à Lyon, 3 femmes travaillant à la Clinique Mutualiste de Saint Etienne et syndiquées à la CGT ont été gravement accidentées.

La secrétaire de ce syndicat CGT est aujourd’hui entre la vie et la mort.

Le personnel hospitalier est sous le coup de la colère, car le drame aurait pu être évité :
- évité, si les forces de police était resté dans un rôle de protection et non de répression en utilisant des gaz lacrymogènes.
- évité, si les employeurs du secteur sanitaire et social non lucratif avaient eu le respect d’écouter les besoins et revendications de leur personnel.

Comment accepter les provocations policières, le mépris des employeurs, comme seule réponse aux revendications des travailleurs sanitaires et sociaux, majoritairement des femmes qui soignent ou accompagnent les personnes vulnérables dans des conditions difficiles ?

Ce drame est la goutte d’eau de trop, il donne encore plus de raisons pour poursuivre et amplifier l’action pour exiger l’arrêt immédiat de la dénonciation de la convention collective 51 et de toute remises en cause des acquis sociaux.

La CGT appelle les personnels sanitaires, sociaux et médico-sociaux à décider de l’action sous toutes ses formes dès maintenant et à participer massivement à la journée interprofessionnelle d’action du 11 octobre en portant fort leurs exigences de reconnaissance et de respect.



Article mis en ligne le 7 octobre 2011 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68