"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2431099 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Salaires : il est urgent d’augmenter les salaires

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Salaires : il est urgent d’augmenter les salaires



L’indice des prix à la consommation en France a augmenté de 0,2% en octobre par rapport au mois précédent et a franchi le seuil entraînant une revalorisation automatique du SMIC. Il s’agit donc d’une augmentation mécanique et non d’une mesure gouvernementale.

Gouvernement, Président de la République en tête, n’ont en effet, jamais donné le moindre coup de pouce au SMIC depuis ces 5 dernières années et ont, au contraire, encouragé les bas salaires en maintenant les dispositifs d’exonérations sur les bas salaires, véritables trappes à bas salaires. Cette revalorisation automatique est largement insuffisante non seulement pour les 2,3 millions de salariés concernés qui percevront 1 094,71€ net mensuel, mais aussi pour les autres salariés dont le revenu moyen se situe à, à peine 1600€, sans parler des millions de salariés qui subissent la précarité et le temps partiel.

Rappelons que le pouvoir d’achat par ménage a baissé en 2010 de -0,3%, qu’il existe encore de grandes disparités entre les rémunérations des femmes et des hommes.

La CGT revendique un SMIC à 1700€ compte tenu de l’inflation et du poids des dépenses contraintes (chauffage, carburants, loyer, etc.). En effet, une hausse régulière du SMIC alimentant une dynamique salariale contribue, au travers de la consommation des salariés, à la croissance économique, favorisant le développement de l’activité et de l’emploi.

Source : INSEE, Comptes nationaux, base 2005, tableau t2102 du 13/05/2011



Article mis en ligne le 10 novembre 2011 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68