"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2440759 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
SMIC : avec 21€ de plus, le compte n’y est pas toujours pas !

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


SMIC : avec 21€ de plus, le compte n’y est pas toujours pas !



2,3 millions de personnes sont concernées par l’augmentation mensuelle de 21 euros au 1er décembre. Cela porte le SMIC à 1394€, soit 1095€ net. Ce n’est pas un revenu qui permet de vivre dignement, mais tout juste de survivre.

Le gouvernement se contente de cette revalorisation mécanique. Depuis 5 ans aucun coup de pouce n’a été décidé. Du SMIC au seuil de pauvreté fixé à 954€ par mois, l’écart ne cesse de se réduire !

La CGT revendique une véritable négociation, qui s’appuie sur la réalité des besoins et du coût de la vie dans la société actuelle.

Elle propose de porter le salaire minimum dans le pays à 1700€ brut, base minimum dans le cadre d’une première embauche pour le ou la salariée sans qualification, sans diplôme, et durant une année maximum.

C’est à partir de ce repère que la CGT entend construire, entreprise par entreprise, secteur par secteur, des grilles de qualifications et de salaires dignes de ce nom.

La CGT place l’augmentation des salaires, la première de ses 10 exigences pour sortir du marasme économique plus particulièrement il est impératif de :
- Porter le SMIC à 1700€ brut pour 35 heures par semaine ;
- Revaloriser les pensions de retraites ;
- Mettre fin aux inégalités Femmes/Hommes ;
- Revaloriser les minima sociaux ;
- Revaloriser les grilles de salaires ;
- Reconnaître et payer les qualifications ;
- Créer un indice de mesure du pouvoir d’achat.

Ces exigences seront, entre autres, au cœur des initiatives de la journée d’action unitaire du 13 décembre. La CGT appelle les salariés à s’en emparer, ce n’est que justice sociale et impératif économique.



Article mis en ligne le 1er décembre 2011 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68