"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2407811 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
13 décembre 2011 : TOUTES et TOUS dans l’action. Ne laissons pas faire la casse des conventions collectives du secteur non lucratif !

Infos du médico-social

article précédent    article suivant


13 décembre 2011 : TOUTES et TOUS dans l’action. Ne laissons pas faire la casse des conventions collectives du secteur non lucratif !



CC 51 : une dénonciation de trop !

Lors de la Commission Nationale Paritaire (CNP), la FEHAP a refusé toutes les propositions des organisations syndicales. Elle continue de vouloir dénoncer la CC51. Ainsi, elle démontre sa véritable conception du "dialogue social". Le drame de Lyon, survenu lors du rassemblement du 6 octobre dernier, représente le fruit de la violence de cette Fédération d’employeurs, qui reste sourde aux revendications légitimes des salariéEs et de leurs organisations syndicales.

Depuis 2003, les salarié-es ont déjà perdu nombre de leurs acquis. Mais cela ne semble pas suffisant pour la FEHAP qui tente d’accentuer la régression sociale.

La CGT revendique l’arrêt immédiat de la dénonciation de la CCN 51 et de toutes les remises en cause des acquis sociaux.

CC66 : des propositions patronales toujours inacceptables !

Le cadre de la révision a été fixé par les syndicats patronaux (FEGAPEI et SYNEAS). La démarche de fond représente l’économie programmée, réalisée sur le dos des salariés. La CGT ne négociera pas sur les bases des propositions du SYNEAS. Les négociations menées depuis des mois, sous l’autorité du Ministère du travail, dans le cadre de la commission paritaire mixte, n’avancent pas. Depuis 2005, les employeurs de la CC66 n’ont qu’un seul objectif : casser les garanties collectives, individualiser les salaires, augmenter le temps de travail pour, au final, en baisser le coût.

Face à ces attaques, la CGT a rassemblé, mobilisé, afin de contester les propositions des employeurs, dans l’unité avec les salarié-es et les autres organisations syndicales. Notre organisation revendique la défense et l’amélioration des garanties collectives.

Partout, nous devons dénoncer l’emploi précaire, la flexibilité, la mobilité forcée, les glissements de tâches, le manque de moyens pour assurer la prévention…

Oui, tous ensemble nous devons exiger l’augmentation générale des salaires.

Que l’on soit unE salariéE du secteur public ou du secteur privé, unE retraitéE, unE privéE d’emploi ou unE étudiantE, rassemblons-nous pour porter nos revendications et imposer un autre partage des richesses.

La fédération CGT de la Santé et de l’Action Sociale publique et privé, en s’appuyant sur l’appel intersyndical et interprofessionnel lance un appel à la mobilisation.

Participons au rassemblement unitaire et interprofessionnel à 17h place de la Bourse à Mulhouse !



Article mis en ligne le 4 décembre 2011 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68