"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2439844 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Retraites : il faut rendre justice aux retraités "recalculés"

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Retraites : il faut rendre justice aux retraités "recalculés"



Environ 1500 personnes, retraitées depuis plusieurs années dans le cadre du dispositif "carrières longues" de la loi Fillon de 2003, se voient aujourd’hui réclamer la restitution des pensions qu’elles ont perçues depuis parfois plus de cinq ans !

Ces retraités sont soupçonnés d’avoir "fraudé" en ayant produit à l’époque (entre 2004 et 2008) des preuves jugées aujourd’hui insuffisantes pour faire régulariser des périodes de travail en tout début de carrière.

Dans sa "chasse aux fraudeurs" le gouvernement s’attaque ainsi à plusieurs centaines de retraités modestes qui sont partis après avoir répondu aux obligations imposées par la réglementation alors en vigueur et à qui on demande, cinq ans ou plus après leur départ, des comptes qui ne leur avaient pas été demandés au moment de la régularisation de leur dossier.

Les conséquences, ce sont des factures de plusieurs dizaines de milliers d’euros qui leurs sont présentées au motif qu’ils ont touchés cinq ans de pensions sans en avoir eu le droit ! Sans compter la baisse de leur retraite "recalculée".

Comment comprendre que les organismes de Sécurité sociale réagissent cinq, voire six années après avoir donné un avis favorable et avoir versé les pensions ?

Comment comprendre qu’il se soit écoulé quatre années entre la mise en application de la disposition carrières longues (2004) et la diffusion d’une circulaire d’application claire (23 janvier 2008) ?

Comment comprendre que cette circulaire soit appliquée de façon rétroactive aux dossiers liquidés depuis plusieurs années, en contradiction avec un principe général du droit ?

Comment comprendre que le temps de la procédure qui s’est écoulé entre la première remise en cause signifiée à un retraité et l’annonce de l’annulation de sa retraite puisse atteindre près de deux ans en moyenne ? Avec l’augmentation en conséquence de la dette qui lui est réclamée !

Comment ne pas s’offusquer du fait que, dans certains cas, ce sont les employeurs qui ont facilité la constitution des dossiers. Cela leur a permis de bénéficier de plans sociaux à bon compte puisque financés par les caisses de retraite et seuls les retraités sont mis en cause et poursuivis devant les tribunaux !

Bernard Thibaut a rencontré le Ministre sur ce sujet en octobre dernier. Depuis plusieurs mois, la CGT a entrepris des démarches auprès des organismes concernés et a organisé des actions de mobilisation, à Bayonne et Marseille par exemple. Cela a permis la reprise de plusieurs dossiers, des retraités ont été rétablis dans leurs droits. Mais, à ce jour, il reste encore plusieurs centaines de dossiers de "recalculés". La CGT demande avec force que ceux-ci soient réexaminés d’urgence.



Article mis en ligne le 18 avril 2012 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68