"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2440426 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Solidarité syndicale internationale : les logiques de la violence antisyndicale en Colombie (interview vidéo)

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Solidarité syndicale internationale : les logiques de la violence antisyndicale en Colombie (interview vidéo)



Guillermo Correa, directeur adjoint de l’Ecole nationale syndicale (ENS) de la Centrale unitaire des travailleurs de Colombie (CUT) présente le « contre-livre » écrit par l’ENS en coopération avec l’Association des juristes de Colombie (CCJ) sur les logiques de la violence antisyndicale en Colombie. C’est cet institut qui se charge, chaque année, de réaliser le rapport annuel sur les droits syndicaux pour présentation à la Conférence annuelle de l’OIT.

En novembre 2010, le PNUD (Programme des Nations Unies pour le développement) (soutenu par différentes ambassades, dont l’ambassade de France) a organisé un séminaire sur les violences antisyndicales en Colombie. Un rapport a ensuite été publié qui, s’il reflète assez bien la teneur des débats, fait néanmoins l’impasse sur différentes analyses développées par le mouvement syndical lors du séminaire en question. Sur la base de ce rapport, le gouvernement s’est empressé de publier un livre de 450 pages, dans lequel il tente de démontrer qu’il n’existe pas de violence systématique à l’encontre des syndicalistes en Colombie.

C’est la raison pour laquelle l’ENS a écrit un "contre-livre", en coopération avec l’Association des juristes de Colombie (CCJ) sur les logiques de la violence antisyndicale en Colombie. L’objectif de la présentation de ce livre dans différents pays européens (Belgique, Pays Bas, Allemagne, Espagne et France) est de diffuser largement les conclusions tirées de leur propre enquête –et non reprises dans le rapport du PNUD– afin de rétablir la vérité sur les violences antisyndicales et d’insister sur le fait qu’elles sont véritablement systématiques et délibérées.

Cliquez ici pour voir la vidéo



Article mis en ligne le 6 juin 2012 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68