"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2431103 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Bourse du travail de Nice : la CGT a droit de cité Place St François !

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Bourse du travail de Nice : la CGT a droit de cité Place St François !



A l’initiative de l’Union Départementale de la CGT des Alpes- Maritimes, une mobilisation de grande ampleur est à l’œuvre. Des centaines de personnes se sont rassemblés à Nice, le lundi 18 juin 2012. Plusieurs dizaines de militants CGT occupent depuis les locaux historiques de l’Union départementale, bâtiment "Aigle d’Or-Palais Bona", place St François à Nice.

Cette mobilisation se poursuivra jusqu’à ce que le maire UMP de Nice, Christian Estrosi renonce à expulser la CGT des locaux qu’elle occupe depuis la Libération.

La CGT estime que l’ancien ministre de l’industrie de Nicolas Sarkozy fait payer à notre organisation syndicale son engagement pour stopper la politique antisociale à l’œuvre depuis cinq ans.

La CGT condamne l’attitude scandaleuse de Monsieur Estrosi, et réaffirme son engagement aux côtés de l’Union départementale CGT des Alpes-Maritimes.

Face à un tel déni de démocratie, à cette vengeance politique, la CGT apporte son soutien plein et entier à son union départementale. Elle invite tous les salariés, les syndicats et les organisations syndicales à soutenir cette mobilisation en signant la pétition de l’UD CGT 06, en rejoignant le comité de soutien et en participant aux prochaines manifestations.

La CGT condamne par avance tout recours à la force publique et à l’intimidation judiciaire.

Cliquez ici pour signer la pétition contre l’expulsion par le maire de Nice



Article mis en ligne le 21 juin 2012 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68