"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2409533 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Très Petites Entreprises : 7 salariés sur 10 jugent leur salaire inférieur à ce qu’ils devraient toucher

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Très Petites Entreprises : 7 salariés sur 10 jugent leur salaire inférieur à ce qu’ils devraient toucher



69% des salariés des TPE jugent leur salaire inférieur à ce qu’ils devraient toucher, 65 % déclarent ne pas bénéficier de droits sociaux, 86% se déclarent satisfaits de leur métier, mais 54% estiment que leur profession est dévalorisée dans la société française, 90% jugent important d’être bien protégés juridiquement contre les accidents du travail, le harcèlement.

C’est que révèle une enquête Harris Interactive* réalisée entre le 20 et 30 juillet 2012 pour la CGT et disponible sur son site : www.tpe2012.cgt.fr

L’ensemble des réponses apportées lors de cette enquête met en évidence une forte aspiration parmi les plus de 4,6 millions salariés des Très Petites Entreprises, à voir leur travail reconnu et sécurisé au même titre que pour l’ensemble du monde du travail.

Ils auront la possibilité d’exprimer ces attentes lors des élections professionnelles auxquelles ils sont appelés à participer du 28 novembre au 12 décembre 2012. Actuellement privés de tout droit de représentation, ils pourront, pour la première fois, participer à la désignation des organisations syndicales qui les représenteront lors des négociations et concertations sociales à l’échelle nationale.

Pour la CGT, cela confère aux syndicats une responsabilité nouvelle vis-à-vis de ces salariés : être plus proche, plus à leur écoute et s’adapter à leurs situations, à la situation de leur entreprise.

Les 870 unions locales CGT présentes sur tout le territoire prennent toutes les dispositions pour accueillir les ouvriers, techniciens, employés, cadres de ces entreprises pour les entendre et leur apporter l’aide nécessaire à la défense de leurs droits.

* Enquête réalisée en ligne du 20 au 30 juillet 2012. Echantillon de 1039 individus représentatifs des salariés de TPE (entreprises ayant moins de 11 salariés), à partir de l’Access panel Harris Interactive. Méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, secteur d’activité et région de l’interviewé(e).



Article mis en ligne le 5 septembre 2012 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68