"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2439214 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Ils ont voté et puis après ?

Vidéo engagée

article précédent    article suivant

Ils ont voté et puis après ?



Ils ont voté et puis après ? par Léo FERRE


Léo Ferré : Ils ont voté et puis après ? par AnarLandes

A porter ma vie sur mon dos J´ai déjà mis cinquante berges Sans être un saint ni un salaud Je ne vaux pas le moindre cierge Marie, maman, voilà ton fils Qu´on crucifie sur des affiches Un doigt de scotch et un gin-fizz Et tout le reste je m´en fiche ! Ils ont voté et puis, après ?

J´ai la mémoire hémiplégique Et les souvenirs éborgnés Quand je me souviens de la trique Il ne m´en vient que la moitié Et vous voudriez que je cherche La moitié d´un cul à botter ? En ces temps on ne voit pas lerche… Ils n´ont même plus de cul, les français ! Ils ont voté et puis, après ?

C´est un pays qui me débecte Pas moyen de se faire Anglais Ou Suisse ou con ou bien insecte Partout ils sont confédérés, Faut les voir à la télé-urne Avec le général Frappard Et leur bulletin dans les burnes Et le mépris dans un placard ! Ils ont voté et puis, après ?

Dans une France socialiste Je mettrais ces fumiers debout A fumer le scrutin de liste Jusqu´au mégot de mon dégoût Et puis assis sur une chaise Un ordinateur dans le gosier Ils chanteraient La Marseillaise Avec des cartes perforées Le jour de gloire est arrivé.



Article mis en ligne le 1er juin 2012 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68