"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2431547 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Tunisie : la CGT se déclare pleinement solidaire de l’UGTT

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Tunisie : la CGT se déclare pleinement solidaire de l’UGTT



Le jour où les syndicalistes s’apprêtaient à commémorer le 60ème anniversaire de l’assassinat du fondateur de l’UGTT, Farhat Hached, et à l’occasion duquel une marche devait partir du siège de l’UGTT vers le mausolée où est enterré le leader syndical, des miliciens nahdhaouis ont attaqués les locaux de l’UGTT causant de graves dégâts matériels et de graves blessures aux syndicalistes présents, parmi lesquels des membres du Bureau exécutif national.

La contre-manifestation semble être une réplique du séisme politique provoqué par les événements de Siliana, où la population locale a affronté les forces de l’ordre dont la répression a fait plus de 300 blessés. Le mouvement de Siliana avait été lancé par un appel à la grève générale locale de l’UGTT qui réclamait des mesures économiques pour le développement des régions déshéritées de Tunisie.

Face aux attaques constantes dont l’UGTT est victime, la CGT se déclare pleinement solidaire de son partenaire historique et dénonce l’ensemble des actes malveillants commis à l’égard de l’UGTT. Elle condamne fermement leurs auteurs et enjoint le Gouvernement tunisien à faire respecter les libertés syndicales dans le pays.



Article mis en ligne le 5 décembre 2012 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68