"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2428245 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Qualité de vie au travail : comportement dilatoire du MEDEF !

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Qualité de vie au travail : comportement dilatoire du MEDEF !



La réunion de négociation sur la qualité de vie au travail et l’égalité professionnelle prévue ce 21 décembre a été annulée, sans aucune proposition de date ultérieure.

Le Medef prétexte que la conclusion de la négociation sur la sécurisation de l’emploi doit être priorisée. La CGT a toujours dit que ces deux négociations étaient liées.

Et la stratégie du MEDEF est claire désormais : flexibiliser encore davantage et précariser avant de traiter des enjeux du travail, de l’organisation du travail et de l’égalité salariale et professionnelle entre les femmes et les hommes.

Pourtant tout le monde sait que les facteurs d’insécurité, les modes d’organisation du travail et de gestion des personnels ont des conséquences graves sur les salarié-e-s et sur la compétitivité des entreprises.

La CGT regrette l’annulation de cette séance. Elle fera tout avec les autres organisations syndicales pour que le travail, son contenu, son sens, son organisation soient le déterminant principal des stratégies d’entreprises. Elle œuvrera pour que des droits renforcés ou nouveaux permettent aux salari-e-s d’y intervenir.

La transformation sociale ne peut se faire sans la transformation du travail et l’égalité professionnelle en est un vecteur essentiel.



Article mis en ligne le 21 décembre 2012 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68