"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2427799 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Forum syndical franco-allemand 2013 : communiqué commun

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Forum syndical franco-allemand 2013 : communiqué commun



Communiqué commun avec le DGB (organisation syndicale allemande), la CFDT, la CFTC, la CGT, FO, l’UNSA

Le DGB, organisation syndicale allemande, et la CFDT, la CFTC, la CGT, FO, l’UNSA, organisations syndicales françaises, ont organisé avec la Friederich Ebert Stiftung et le Hans Böckler-Stiftung à Paris, le 22 janvier, jour anniversaire du Traité de l’Elysée, le 5ème Forum syndical franco-allemand.

La tenue de ce forum annuel atteste de notre volonté de contribuer à une meilleure connaissance et compréhension de nos réalités respectives afin de parvenir à des positions convergentes voire communes, en particulier dans le contexte de crise économique et sociale que nous subissons. Cet exercice participe de notre engagement en faveur de la construction d’un avenir commun aux peuples français et allemand au sein de l’Union européenne.

Nos organisations insistent, en ce jour anniversaire, sur l’importance de l’amitié franco-allemande qui doit être soutenue et enrichie. Le traité de coopération signé, le 22 janvier 1963, pour sceller la réconciliation entre la France et l’Allemagne ne doit pas être qu’un souvenir. Le couple franco-allemand a joué un rôle moteur dans la construction européenne et il doit, aujourd’hui, redoubler d’efforts pour redonner à l’Europe un projet ambitieux axé sur la solidarité entre les Etats membres afin d’impulser des politiques convergentes pour un véritable développement économique, industriel et le progrès social dans l’ensemble des pays de l’UE. Redéfinir un projet social pour l’Europe à l’heure de la mondialisation nécessite une relance urgente du processus créant "une union sans cesse plus étroite entre ses peuples".

Nos organisations, membres de la Confédération européenne des syndicats (CES), ont choisi comme thème pour ce 5ème Forum : "Les enjeux de la compétitivité : concepts, réalités et stratégies". Ce thème est au cœur des débats sur les évolutions économiques en Europe, et une réflexion syndicale s’impose, notamment par un échange entre organisations de deux des principales économies de l’Union.

Les organisations syndicales revendiquent leur place dans le débat sur les orientations économiques. Elles contestent les analyses qui réduisent la compétitivité aux seuls aspects du coût du travail, et qui préconisent la modération salariale et la dérégulation du marché du travail. Ceci exacerbe la concurrence entre les Etats membres, favorisant ainsi le moins disant social. Elles militent pour démontrer que la coopération et les complémentarités économiques en Europe conduisent à une meilleure compétitivité globale. Celle-ci demande des efforts d’investissement dans l’éducation et la formation, la recherche/développement, l’innovation, dans les infrastructures et le développement durable.

Les organisations syndicales allemandes et françaises veulent ainsi contribuer à approfondir la proposition de la CES d’un nouveau Contrat social pour l’Europe. Ce dernier revendique la place du dialogue social pour relancer l’emploi et garantir la justice sociale ainsi que le respect et l’amélioration des droits des salariés. La CES est associée à cette réflexion par sa participation directe aux travaux du Forum. C’est ainsi que le dialogue syndical franco-allemand doit, au sein de la CES, contribuer à des avancées au niveau européen afin d’améliorer le sort des travailleurs dans l’ensemble de l’Union.



Article mis en ligne le 23 janvier 2013 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68