"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2439753 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Retraites Complémentaires ARRCO et AGIRC : l’intransigeance patronale conduit au blocage

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Retraites Complémentaires ARRCO et AGIRC : l’intransigeance patronale conduit au blocage



Dès l’ouverture de cette 5ème séance de négociation, la partie patronale devait répondre à la demande des 5 organisations syndicales sur la nécessaire augmentation des ressources des régimes.

En fait, la délégation patronale n’a fait que rappeler la position qui est la sienne depuis le début de ces négociations. C’est-à-dire, la question des ressources ne pourrait être examinée qu’à partir d’un certain nombre de conditions rendant cet examen très hypothétique, voire totalement impossible.

Dans ces conditions, et après plusieurs suspensions de séances, les organisations syndicales ont demandé qu’il soit mis fin à cette 5ème séance.

Il était prévu normalement une ultime séance le 7 mars prochain, l’organisation d’une réunion supplémentaire ainsi que la confirmation de la réunion du 7 mars feront l’objet d’échanges entre les organisations syndicales et patronales dans le courant de la semaine prochaine.

Pour débloquer la situation, il est plus que jamais nécessaire d’aller massivement à la rencontre des salariés et des retraités afin, d’une part, de les informer de la situation, et d’autre part, d’organiser des initiatives et notamment de participer à la mobilisation du 5 mars qui permettront de repartir sur de nouvelles bases.



Article mis en ligne le 14 février 2013 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68