"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2429994 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Illettrisme : la lutte contre l’illettrisme grande cause nationale

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Illettrisme : la lutte contre l’illettrisme grande cause nationale



Le premier ministre vient d’attribuer le label "Grande cause nationale pour 2013" au collectif "Agir ensemble contre l’illettrisme". La CGT se félicite de cette décision pour laquelle, avec une soixantaine d’autres organisations, elle œuvre depuis des années. Elle tient particulièrement à saluer le patient travail de l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme (ANLCI) ainsi que les initiatives prises par divers organismes paritaires pour engager, sans attendre, des actions et des dispositifs parfois innovants de sortie d’illettrisme.

Permettre à des collègues de travail ou à des privés d’emploi, autour de nous, en situation d’illettrisme, de sortir de cette situation relève d’une nécessité d’intérêt général voire de salubrité publique. Rappelons que 7% des Français de 18 à 65 ans sont en situation d’illettrisme et que 51% d’entre eux sont inclus dans l’emploi.

Obstacle au développement de la personne, l’illettrisme rend problématique toute perspective de mobilité professionnelle. C’est pourquoi la CGT demande qu’un travailleur reconnu en situation d’illettrisme, ne puisse être licencié.

Les entreprises ont une responsabilité sociale manifeste en matière de lutte contre l’illettrisme. Aussi tout travailleur reconnu en situation d’illettrisme doit pouvoir bénéficier d’un parcours de formation de sortie de l’illettrisme.

Nécessaire au développement de la société, l’éradication de l’illettrisme requiert la mobilisation de différents acteurs afin que :
- dès la formation initiale les acquis soient suffisamment solides,
- dans les entreprises, les situations de travail à risque soient identifiées et éliminées,
- dans la société, des procédures et des moyens pour repérer et combattre les situations d’illettrisme dans tous les contextes de la vie sociale soient mis en place.

Sur l’ensemble de ces sujets les acteurs respectifs pourront compter sur le soutien attentif et lucide de la CGT.



Article mis en ligne le 6 mars 2013 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68