"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2427872 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Accords commerciaux entre Etats : l’exception culturelle en danger

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Accords commerciaux entre Etats : l’exception culturelle en danger



Des négociations officielles devraient s’ouvrir avant la fin du mois de juin entre la commission Européenne et les Etats-Unis afin d’aboutir à un accord de libre échange. Elle a décidé d’inclure les services audiovisuels dans son mandat. Il s’agit bien d’un renoncement à pérenniser l’exception culturelle et à promouvoir la diversité culturelle !

En effet, la notion d’exception culturelle vise à exclure le champ de la culture de l’ensemble des accords commerciaux de libéralisation entre les Etats.

Comme l’affirme la déclaration de l’UNESCO de 2005, "la diversité culturelle est une caractéristique inhérente à l’humanité" et "constitue un patrimoine commun de l’humanité" qui "devrait être célébré et préservé au profit de tous". Une fois de plus, comme au temps de l’Accord Général sur le Commerce et les Services, il y a 20 ans, le libéralisme s’en prend au droit de préserver les diversités culturelles, de penser le monde dans la diversité des représentations. C’est la citoyenneté et le respect de l’individu qui en seraient une nouvelle fois bafoués.

Face à la réaction des professionnels à l’initiative de la pétition "L’exception culturelle n’est pas négociable" et les prises de position de l’Etat français, le commissaire européen De Guth, en charge de la négociation se veut rassurant. Il affirme que l’Union Européenne ne négociera pas la diversité culturelle. Mais la réalité c’est, qu’à ce jour, les services de l’audiovisuel et de la culture sont toujours dans le mandat de la négociation. Seul leur retrait permettra de s’assurer qu’aucune mesure ne remettra en cause le principe d’exception culturelle.

C’est pourquoi, à la veille de l’ouverture du Festival de Cannes, la CGT réaffirme son attachement au principe de l’exception culturelle garant de la diversité culturelle. Sa défense est un combat que notre organisation mène depuis vingt ans. C’est un combat pour le droit de chaque femme, chaque homme de penser et de s’exprimer au travers de ce qui constitue son capital culturel, sa personnalité propre, un combat pour le respect des différences, un enjeu de citoyenneté. La CGT appelle les chefs d’Etats européens à se prononcer en faveur de l’exclusion des services audiovisuels et cinématographiques des négociations entre l’Europe et les Etats-Unis.



Article mis en ligne le 7 mai 2013 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68