"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2441621 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Sécurisation de l’emploi : le Sénat adopte une régression sans précédent du droit social, l’intervention des salariés est indispensable

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Sécurisation de l’emploi : le Sénat adopte une régression sans précédent du droit social, l’intervention des salariés est indispensable



Le Sénat vient de voter, avec une forte abstention, la loi dite de "sécurisation de l’emploi".

Au final du processus législatif, force est de constater qu’on est bien loin du consensus espéré par les signataires et le Gouvernement. La CGT réaffirme son opposition à cette loi, conforme aux grandes lignes de "l’ANI" du 11 Janvier 2013, inspirée directement des revendications du MEDEF.

Cette loi considère le Travail comme un coût à réduire. Elle va développer la précarité et pousser à des baisses de salaire. Elle va contribuer à dégrader davantage la situation des salariés et de l’emploi. Les statistiques économiques, avec notamment l’annonce de l’entrée de la France dans la récession, confirment les analyses de la CGT et la pertinence des exigences sociales exprimées par les salariés en lutte.

Pour la CGT, il est au contraire urgent de tourner le dos au dogme patronal qui fait du moins disant social et de la réduction de la rémunération du travail les conditions de la compétitivité.

Ce sont les salariés, par leur travail, qui créent les richesses.

Pour sortir de la crise, il est indispensable de mieux reconnaitre le travail et mieux le rémunérer.

La loi adoptée, ses conséquences vont se faire sentir et avoir des répercussions néfastes dans les entreprises et sur les conditions de travail des salariés.

Plus que jamais, la CGT continuera d’œuvrer avec les salariés pour une véritable sécurisation de l’emploi, et contre les effets négatifs de cette loi. Elle agira et prendra ses responsabilités pour conquérir une véritable sécurité sociale professionnelle. Elle invite les salariés à prendre leur place à la CGT afin d’être plus forts pour déjouer les chantages patronaux et faire entendre leurs revendications.



Article mis en ligne le 15 mai 2013 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68