"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2407894 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Les établissements sanitaires et médicaux sociaux doivent rester au sein de l’Assurance maladie

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Les établissements sanitaires et médicaux sociaux doivent rester au sein de l’Assurance maladie



Déclaration commune de la Confédération et de la fédération CGT des organismes sociaux

Dès sa création, des établissements et des œuvres ont été créés, par la Sécurité sociale, pour palier les manques, criants en matière d’équipements et répondre aux besoins de la population.

Depuis la création de la Sécurité sociale, le patronat n’a eu de cesse de l’attaquer. Bien évidemment, les établissements et œuvres n’ont pas échappé à ces entreprises de destruction.

Pourtant, de par la volonté commune, des salariés de ces établissements, des organisations syndicales principalement de la CGT et des administrateurs les établissements sont demeurés une des missions de l’Assurance maladie.

Les orientations stratégiques, adoptées le 23 septembre 2003 par le Conseil d’Administration de la CNAMTS, préconisaient que les UGECAM s’attachent à renforcer leur intervention dans le domaine du handicap, des personnes âgées, de la prévention en relation avec les autres organismes du réseau, de la lutte contre les exclusions et se désengagent progressivement des lits autorisés en court séjour (MCO et psychiatrie).

Aujourd’hui, la CNAMTS prétend qu’elles ne sont pas remises en cause, pourtant nous apprenons que 6 établissements en France sont sur la sellette dont un déjà cédé.

Ces menaces sur la pérennité des établissements qui vont jusqu’à la vente, se font dans la plus grande opacité. Les personnels, les organisations syndicales sont mises devant le fait accompli. En tant que fédération syndicale, représentant les intérêts du personnel nous n’avons aucune visibilité sur le devenir des UGECAM.

La CGT réaffirme son attachement à la gestion par l’Assurance maladie des établissements et œuvres sanitaires et médicaux sociaux.

Les projets de ventes ou de restructurations doivent être suspendus et un vrai débat engagé au sein du conseil et avec les personnels et leurs représentants avec comme base de discussion le maintien et le développement des établissements au sein de l’Assurance maladie.



Article mis en ligne le 13 juin 2013 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68