"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2407955 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Marches des Fiertés EUROPRIDE MARSEILLE 2013 : la CGT y prend toute sa place !

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Marches des Fiertés EUROPRIDE MARSEILLE 2013 : la CGT y prend toute sa place !



L’année 2013 en France est marquée par l’ouverture du droit au mariage et à l’adoption aux couples de même sexe. Néanmoins, l’expression publique, violente et haineuse de l’opposition à cette avancée historique majeure, nous rappelle que la société n’est pas totalement immunisée contre les thèses homophobes, transphobes et sexistes.

Notre ancrage dans le monde du travail donne aux élu-e-s, mandaté-e-s, militant-e-s CGT la possibilité d’être des acteurs-trices actifs-ves de la lutte contre l’homophobie et la transphobie et d’agir concrètement pour l’égalité des droits. C’est un fait, les employeurs se servent des discriminations pour diviser et opposer les salarié-e-s.

Gagner l’égalité, c’est obtenir des droits dans l’entreprise et pour les salarié-e-s, les retraité-e-s et les privé-e-s d’emploi.

La CGT milite aussi pour la reconnaissance des droits des personnes trans. Nous attendons du gouvernement français des avancées concrètes sur ce dossier, dans l’esprit de la résolution 1728 du Conseil de l’Europe et des recommandations Hammarberg. Il est urgent de clarifier et de simplifier les procédures de changement d’état civil pour les personnes trans en France

La CGT dénonce et combat, depuis de longues années, toutes les discriminations et les injustices dont les Lesbiennes, Gays, Bi et Trans (communément appelés LGBT) sont ou pourraient être victimes. Le renforcement des risques de discriminations en période de crise n’est plus à démontrer, aussi le rôle des organisations syndicales face à ce problème est important et la CGT assume pleinement cette responsabilité.

La CGT rappelle qu’en France les discriminations liées à l’identité de genre et à l’orientation sexuelle sont le plus souvent subies au travail. Aussi, la CGT se félicite de l’implication de ses adhérents, militants ; de ses fédérations, des UL et des UD et de leur participation grandissante aux marches des fiertés des mois de mai et juin 2013, partout en province et à Paris.

La CGT tient à réaffirmer que la lutte contre les discriminations et pour l’égalité des droits des personnes LGBT est une lutte pour la justice et la dignité humaine. Plus que jamais dans nos entreprises affichons-nous et mobilisons nos collègues :

POUR DIRE STOP à L’HOMOPHOBIE, STOP à la TRANSPHOBIE, POUR DIRE OUI à L’EGALITE DES DROITS !

Elle invite les adhérents, militants et sympathisants, ses organisations à participer activement à l’Europride à Marseille le 20 juillet 2013.

Rendez-vous à ses adhérents, militants et sympathisants à 13h00 : Rassemblement sur le Vieux-Port de Marseille, pour les prises de paroles.

14h00 : Départ de la Marche des Fiertés EuroPride 2013. Chars, militant-es, familles, enfants, lesbiennes, gays, bi, trans, hétéros, toutes et tous nous serons réuni-es pour cette grande Marche pour l’Égalité.

Parcours : Vieux-Port – Canebière – place du Général de Gaulle – rue Paradis – place Delibes – bd Perier – avenues du Prado I et du Prado II.- Arrivée : plage Gaston Defferre.



Article mis en ligne le 15 juillet 2013 par Laurent

Popularité de l'article :
0%

lespapillonsblancs68