"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2427848 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Sephora Champs-Elysées : la CGT se félicite de la décision de la Cour d’appel

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Sephora Champs-Elysées : la CGT se félicite de la décision de la Cour d’appel



La CGT se félicite de la décision de la cour d’appel de Paris imposant la fermeture du magasin Sephora des Champs-Elysées à 21h00.

C’est une bonne nouvelle pour les salariés de toutes les professions. Cette tentative de remise en cause du droit du travail par la Direction de Sephora s’inscrit dans une offensive patronale de grande ampleur. Celle-ci vise à saper toutes les dispositions légales qui protègent les salariés.

Il y a toujours un argument patronal pour s’attaquer à leurs droits dans les entreprises. Ici, c’est au nom de la rentabilité s’appuyant sur l’influence touristique que le Patronat de ces secteurs n’hésite pas à mettre en danger la santé des salariés et à déstructurer leur vie familiale avec le travail de nuit.

Comme avec les accords de compétitivité la recette est bien connue : les salariés sont toujours pris en otage par la nécessité de préserver leur emploi ou boucler leur fin de mois.

Notre intérêt c’est d’agir ensemble pour gagner l’augmentation des salaires et l’amélioration des conditions de travail comme le font les salariés de nombreuses entreprises avec leurs syndicats. La CGT est mobilisée pour cela.



Article mis en ligne le 25 septembre 2013 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68