"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2443249 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Travail du dimanche, travail de nuit : allons jusqu’au bout du débat !

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Travail du dimanche, travail de nuit : allons jusqu’au bout du débat !



Le MEDEF et les enseignes de la grande distribution mènent une nouvelle offensive sur l’ouverture dominicale des magasins de bricolage et les nocturnes. Les décisions de justice réaffirmant le droit sont allègrement transgressées. Le patronat prend en otages des salariés mal payés parmi lesquels on trouve nombre de travailleurs pauvres, travailleurs à temps partiel contraint, étudiants qui travaillent pour financer leurs études. Il prétend répondre à des aspirations sociétales en créant de l’emploi alors que les seuls intérêts en jeu sont ceux de groupes multinationaux aux profits insolents.

Le point à ce jour

Les débats sur le Travail dominical et le travail de nuit viennent d’être ravivés par plusieurs décisions de justice (SEPHORA, LEROY MERLIN,…) faisant interdiction à de grandes enseignes de déroger aux règles applicables. La CGT soutient que ces deux formes de travail doivent rester l’exception, tout en rappelant que c’est bien le pouvoir d’achat qui reste l’élément central de l’adhésion de certains salariés, notamment les plus jeunes à ces déréglementations.

Parallèlement, les défenseurs de la libéralisation des ouvertures dominicales ou du travail de nuit ne posent comme arguments que la création d’emplois et le gain économique pour notre pays sans d’ailleurs pouvoir en faire la démonstration. Le débat ne peut se limiter à ces seuls prismes, il s’agit bien d’un choix de société dont les répercussions pourraient être bien plus nombreuses et importantes que celles qui traversent les débats actuels. Le gouvernement a confié une mission à l’ancien président de La Poste, Jean-Paul Bailly, destinée à "clarifier le cadre juridique" du travail le dimanche, "examiner les faiblesses du dispositif actuel, éclairer les enjeux de l’ouverture de certains commerces le dimanche et faire des propositions au gouvernement" Il devrait rendre ses conclusions à la fin du mois de novembre.

Pour sa part, la CGT a décidé de mener le débat avec les salariés sur tous les enjeux du travail du dimanche et l’extension des nocturnes. Elle réaffirme sa position sur ce sujet et entend poursuivre et intensifier la bataille des salaires, véritable réponse contre la généralisation du travail du dimanche et du travail de nuit.

Cliquez ici pour voir la vidéo



Article mis en ligne le 3 octobre 2013 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68