"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2441821 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
17ème marche EXISTRANS : au travail et dans la vie refusons la transphobie et respectons l’identité de genre !

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


17ème marche EXISTRANS : au travail et dans la vie refusons la transphobie et respectons l’identité de genre !



La CGT n’établit pas de hiérarchie entre les discriminations : chacune doit être combattue, et la CGT les combat toutes !

La transidentité

L’identité de genre reflète l’expérience intime et personnelle de son genre profondément vécue par chacun. Elle peut ne pas correspondre au sexe assigné à la naissance. Cette conscience personnelle du corps peut conduire l’individu concerné à adapter son apparence par le biais vestimentaire ou ses fonctions corporelles par des moyens médicaux ou chirurgicaux.

Aujourd’hui, les personnes transidentitaires réclament le droit de ne pas être considérées comme des malades, mais comme des usagers de la chirurgie et de l’hormonothérapie, dans un parcours de construction de soi particulier mais assurément non pathologique.

Il y a un an, la CGT saluait l’introduction de l’identité sexuelle parmi les critères de discriminations interdits par la loi, tout en regrettant le choix du législateur d’éluder le terme d’identité de genre.

Aujourd’hui nous constatons avec amertume que la dépathologisation et la déjudiciarisation des procédures de changement d’état civil peinent à trouver leur place dans l’agenda gouvernemental et parlementaire.

Il s’agit pourtant d’une urgence vitale pour des milliers de personnes concernées !

Pour que chacune et chacun vive son affirmation identitaire dans la dignité, pour faire reculer l’intolérance, pour imposer le respect et l’égalité de toutes et de tous, luttons contre la transphobie ! Exigeons la dépathologisation des transidentités ! Luttons pour que les personnes transgenres, transsexuelles et intersexuées soient reconnues dans leur identité de genre, comme des salarié-e-s ordinaires, comme des assuré-e-s sociaux ordinaires, comme des retraité-e-s ordinaires, en fait : comme des êtres humains ordinaires .

Nous pouvons tous agir pour gagner des droits pour le respect des trans en participant à la 17ième marche EXISTRANS : rendez vous le samedi 19 octobre à 14h aux Invalides à l’angle des rues de l’Université et de Constantine, métro Invalides.

La CGT incite les victimes de transphobie ou les personnes témoins de ces agissements dans la monde du travail a se rapprocher des représentants CGT pour, ensemble, combattre cette discrimination.



Article mis en ligne le 14 octobre 2013 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68