"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2393555 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 15 septembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Procès de l’UIMM : le patronat la main dans le sac !

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Procès de l’UIMM : le patronat la main dans le sac !



Les réquisitions au procès de l’UIMM viennent d’être rendues publiques : le silence a un prix bien modéré…

Pour la CGT, une seule certitude, 600 millions d’euros volatilisés dont plus de 17 millions d’euros sont sortis en liquide des caisses du patronat de la métallurgie (UIMM).

Ces sommes colossales ont vraisemblablement été utilisées pour combattre les revendications légitimes des salariés, pour casser le droit du travail et la construction du rapport de force, notamment par la constitution de caisses anti-grèves au service des patrons d’entreprises.

La CGT exige que la lumière soit faite sur ces montagnes de billets volés aux salariés de la métallurgie

Elle dénonce un système organisé s’apparentant au grand banditisme. Seules des condamnations exemplaires, permettront de garantir que ces pratiques font désormais partie du passé.

La CGT exige la restitution des sommes détournées

A L’heure où la CGT se mobilise en particulier le 5 novembre 2013 à Roanne, pour soutenir des syndicalistes dont le seul « crime » est d’avoir défendu leur droit et celui des salariés, démonstration est faite que les truands ne sont pas du côté de la CGT !!!



Article mis en ligne le 22 octobre 2013 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68