"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2391758 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 15 septembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Réforme fiscale : une CGT à l’offensive pour une réforme fiscale ambitieuse

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Réforme fiscale : une CGT à l’offensive pour une réforme fiscale ambitieuse



Le Premier Ministre a voulu provoquer un effet de surprise en annonçant : "le temps est venu d’une remise à plat, en toute transparence, de notre système fiscal". Ce n’est qu’une réaction tardive au désaveu et au discrédit que le pouvoir politique a lui-même provoqués en appliquant à la lettre les injonctions du MEDEF et de la Commission européenne. Le résultat est une situation sociale très dégradée. Les salaires et l’emploi restent les préoccupations premières des salariés.

C’est cette injustice sociale qui provoque un sentiment d’injustice fiscale.

A l’issue de son congrès confédéral, la CGT n’a eu de cesse de porter ses exigences : la nécessité du changement de cap, notamment au travers d’un courrier au président de la République, ou encore lors de la conférence sociale. C’est la même logique qui l’a conduite, lors du dernier Comité confédéral national, à décider de lancer une grande campagne nationale sur le "coût du capital".

Il est nécessaire de réhabiliter l’impôt, de lui redonner son sens : faire contribuer chaque acteur, entreprises comme particuliers, en fonction de ses capacités contributives, au financement des dépenses publiques.

La CGT est porteuse de multiples propositions pour rendre le système fiscal plus juste et plus efficace. De telles évolutions ne peuvent que passer par un débat public d’ampleur dans toute la société sur les besoins en matière de politiques publiques et ses besoins de financement. Il faut en finir avec cette fiscalité au service des lobbies les plus puissants. Plutôt que d’augmenter la TVA qui pèse proportionnellement plus lourd sur les bas revenus, la CGT se prononce pour une réforme fiscale ambitieuse :
- Réhabiliter et rendre plus progressif l’impôt sur le revenu,
- Renforcer l’impôt sur la fortune,
- Réexaminer l’impôt sur les sociétés,
- Réformer la fiscalité locale,
- En finir avec l’évasion fiscale et les paradis fiscaux.

Au regard des enjeux, la CGT ne se contentera pas de rencontres bilatérales avec le gouvernement mais exigera des rencontres permettant la confrontation des idées.

Cliquez ici pour lire le dossier sur la fiscalité



Article mis en ligne le 19 novembre 2013 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68