"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Voeux 2018

    La section syndicale CGT de l’Adapei-Papillons Blancs d’Alsace vous présente ses meilleurs vœux de Liberté, d’Égalité, de Solidarité, de Justice et de Paix…

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2488908 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le lundi 5 février 2018
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Pour l’avenir de la Bretagne : unité syndicale le 23 novembre pour un pacte social

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Pour l’avenir de la Bretagne : unité syndicale le 23 novembre pour un pacte social



Les organisations syndicales régionales de Bretagne (CFDT, CGT, Solidaires, CFTC, UNSA, CFE-CGC, FSU) n’entendent pas laisser le patronat dévoyer le mécontentement social dans une région en proie à des suppressions massives d’emploi, non seulement dans la filière agroalimentaire, mais aussi dans l’industrie. Après une première mobilisation qui avait rassemblé 3000 personnes à Carhaix en même temps que la manifestation des bonnets rouges à Quimper, le front syndical s’est élargi.

CFDT, CGT, Solidaires, CFTC, UNSA, CFE engagent une "démarche unitaire forte de propositions constructives" dans la cadre des discussions ouvertes avec les pouvoirs publics sur un "Pacte d’avenir". Elles estiment qu’une réponse conjoncturelle ne peut suffire à une crise structurelle. Elle appellent

Les organisations syndicales bretonnes "sont pleinement solidaires des salariés actuellement victimes des licenciements et partagent leur colère, l’angoisse de leur famille et de leur entourage. Pour autant, face aux manœuvres de récupération de cette détresse, nos organisations dénoncent les discours et postures réactionnaires et affirment leur refus de la violence et du vandalisme, de la destruction de biens publics à ce jour impunie."

Elles appellent à "une expression claire des salariés et agiront pour faire entendre leurs voix dans les groupes de travail, dans la construction du plan breton, sur les lieux de travail. à la mobilisation pour porter haut et fort nos revendications :
- en permettant l’émergence de mobilisations dans les territoires pour favoriser les solidarités autour des entreprises en difficultés
- en appelant les salariés à se mobiliser sur les lieux de travail,
- en appelant à une mobilisation régionale le 23 Novembre 2013 dans chaque département breton."



Article mis en ligne le 15 novembre 2013 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68