"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2427612 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Chiffres du chômage : pas de cadeau sous le sapin gouvernemental, la galère se poursuit pour les demandeurs d’emploi

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Chiffres du chômage : pas de cadeau sous le sapin gouvernemental, la galère se poursuit pour les demandeurs d’emploi



Les chiffres du chômage de cette fin d’année ne sont pas bons et loin de l’attente du gouvernement : en effet le nombre demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A s’établit à 3 293 000 en France métropolitaine fin novembre 2013. Ce nombre est en hausse par rapport à la fin octobre 2013 (+0,5%, soit +17800). Sur un an, il croît de 5,6%.

Plus inquiétant encore, le chômage des jeunes de moins de 25 ans est reparti a la hausse. Il augmente de 0,4% en novembre (+0,3% sur un an). Alors que la politique de contrats aidés en direction des jeunes est en pleine mise en œuvre, cela démontre que le souci principal est le manque d’emploi crée dans le secteur marchand en direction des jeunes. Les contrats de génération et contrats d’avenir montrent leurs limites.

Comme les mois précédents les plus âgés sont les plus touchés : le nombre des demandeurs d’emploi de 50 ans et plus s’accroît de 1,3% (+11,7% sur un an). Pas d’embellie non plus pour les demandeurs d’emploi de longue durée (inscrit depuis un an ou plus). Leur nombre augmente de 0,3% au mois de novembre 2013 (+13,4% sur un an) et l’ancienneté moyenne dans le chômage atteint maintenant 508 jours.

Ces chiffres confirment les prévisions pessimistes de l’INSEE qui annonce un taux de chômage à 11% fin juin 2014.

C’est dans ce contexte où de plus en plus de salariés se retrouvent sans travail que Pierre Gattaz se permet de poser comme condition aux futures négociations sur l’assurance chômage qu’il n’y ait pas de hausse des cotisations.

Ces négociations débuteront le 17 janvier 2014. La CGT mettra tout en œuvre pour que les demandeurs d’emploi ne soient pas les dindons de la farce. Une autre répartition des richesses est indispensable. Pour l’imposer, la CGT appelle les salaries a se mobiliser le 6 février, lors de la journée d’action interprofessionnelle pour l’emploi, les salaires, la protection sociale et les services publics.



Article mis en ligne le 26 décembre 2013 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68