"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2390185 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 15 septembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Défendre le droit à l’avortement : la CGT se mobilise

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Défendre le droit à l’avortement : la CGT se mobilise



Le droit à l’avortement et donc le droit des femmes à disposer de leur corps est fondamental pour leur émancipation et leur autonomie. Ce droit a été conquis de haute lutte et, à l’instar des autres droits arrachés par et pour les femmes, n’est jamais acquis. La preuve aujourd’hui encore avec les attaques dont l’IVG fait l’objet en Espagne et en Europe. Pratiqué dans de mauvaises conditions, l’avortement tue. Les avortements non médicalisés provoquent toujours jusqu’à 30% des décès maternels dans certains pays d’Europe de l’Est et d’Asie centrale d’après L’OMS.

La CGT s’inquiète de la très forte menace qui pèse actuellement sur ce droit en Espagne. A l’appel de la Confédération Européenne des Syndicats et des organisations syndicales espagnoles, la CGT participera à la marche pour le droit à l’avortement à Bruxelles le 29 janvier.

En France, l’exercice effectif du droit à l’avortement est fragilisé par la loi HPST et par la faiblesse du forfait qui ont conduit à la fermeture de plus de 130 centres d’interruption volontaire de grossesse en 10 ans et par la propagande des conservateurs et des intégristes religieux

Pour défendre le droit à l’avortement en France et en Europe, la CGT se mobilisera le 1er février aux côtés de l’ensemble des organisations féministes, à Paris et dans de nombreuses villes de France.

Cette date du 1er février coïncide avec une manifestation d’ampleur organisée à Madrid par, les organisations féministes et syndicales espagnoles baptisée "le train de la liberté".

Nous apportons notre soutien à l’ensemble de ces actions menées pour garantir aux femmes le libre choix d’avoir un enfant si elles le veulent et quand elles le veulent.

Quelques exemples d’actions organisées en France le 1er février pour défendre le droit à l’avortement en Espagne parmi celles qui sont connues à ce jour :

Manifestations :
- Bordeaux – Départ à 14h00 du Grand Thêatre, Place de la Comédie
- Marseille – Départ à 15h00 de la sortie du métro Vieux Port
- Paris - Départ à 14h00 de la Place du Maréchal Joffre

Rassemblements :
- Angers – 16h00 Place du ralliement
- Bayonne – 11h00 devant le Consulat d’Espagne, Résidence du Parc 4 - avenue du B.A.B
- Brest – 14h00 Place de la Liberté
- Caen – 14h00 Place Bouchard
- Grenoble – 14h00 place Félix Poullat
- Le Havre – 14h00 ZAC René Coty
- Lille – 14h00 Place Richebé
- Limoges – 15h00 Place de la Motte
- Lyon – 14h30 Place des Terreaux
- Metz – 11h00 devant le Consulat d’Espagne, Place du Pont à Seille
- Nantes – 15h00 Place Royale
- Nice – 14h00 devant le Consulat d’Espagne, 4 bd Jean Jaurès
- Pau – 11h00 devant le Consulat d’Espagne, 6 Place Royale
- Tarbes – 16h00 Place de la Mairie
- Tours – 14h00 devant la Mairie, Place Jean Jaurès

Réunion publique :
- Clermont-Ferrand – 15h00 au centre associatif Jean Richepin, 21 rue Jean Richepin



Article mis en ligne le 24 janvier 2014 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68